La Bibliothèque municipale de Bromont

La ville de Bromont vise la construction d'une bibliothèque de 630 mètres carrés, voisine de l'école primaire de la Chantignole, accessible à partir de l'axe circulatoire John-Savage.

Perspective avant

L'implantation

Le projet vise la création de la bibliothèque ainsi que la structuration et l'amélioration du site. L'implantation de la bibliothèque vient créer un impact positif sur la structure urbaine de ce centre culturel et de loisirs qui comprend déjà l'école primaire de la Chantignole, l'aréna municipal et les terrains de jeux. L'axe de circulation John-Savage est ainsi mis en valeur. L'emplacement des voies d'accès et des stationnements ainsi que l'aménagement des nouveaux terrains de soccer font également partie du mandat.

Perspective arrière

Mise en valeur de l'image de la municipalité

La ville de Bromont est une ville dynamique, à l'affût du progrès tout en étant respectueuse de son histoire et des traces qu'elle conserve encore de son passé. La nouvelle bibliothèque municipale et scolaire se doit de correspondre à cette image de la municipalité ; ainsi, la ville sera en mesure d'offrir à ces citoyens un bâtiment actuel, à la fine pointe de la technologie. Un bâtiment qui, à la fois, se veut le reflet de son époque et respecte ce qui est déjà là.

La priorité de design est l'intégration au cadre bâti existant et à la topographie du site. Le bâtiment proposé est le résultat d'une étude volumétrique en lien avec l'école de la Chantignole. Il fait également écho à la topographie douce et à niveaux variables du site, tout en tenant compte des vues intéressantes, par exemple la montagne.

La forme

La nouvelle bibliothèque prend la forme d'un volume simple percé de boîtes. Le volume principal possède une toiture mono-pente, d'un angle très léger, qui reprend la forme douce des vallons composants la topographie du site. Par cette toiture, le bâtiment, dans son ensemble, répond bien à la montagne que l'on voit juste derrière ainsi qu'à la volumétrie du gymnase, sur lequel on vient se juxtaposer.

Le bâtiment intègre la pente existante du sol, qui descend de la rue John-Savage vers l'école. De l'intérieur, on peut ainsi sentir le léger encastrement du bâtiment dans le sol, du centre jusqu'à la pointe sud-est. Ce rapport d'espace apporte à l'utilisateur une expérience riche, une ambiance calme, feutrée, chaleureuse. L'utilisateur a la sensation que l'intérieur de la bibliothèque fait partie intégrante du site ; ainsi on vient appuyer l'idée de créer un espace très extériorisé, tourné vers le paysage environnant.

Les boîtes de lecture

À l'intérieur de la bibliothèque, les zones de lecture principales sont comprises dans des boîtes. Celles-ci ont l'avantage de créer des endroits plus intimes, où l'acoustique est plus facilement contrôlable, créant des lieux agréables et propices à la lecture. Ces boîtes sont projetées, ouvertes vers l'extérieur par de grandes baies vitrées, donnant ainsi l'impression au lecteur de lire dehors. Ainsi, ces boîtes ont à la fois la fonction d'isoler le lecteur du reste de l'espace et celle de le connecter avec l'extérieur, où des espaces verts sont aménagés.

Les enfants étant souvent plus bruyants, il est pertinent d'insérer la section enfants dans une boîte, créant ainsi un lieu ludique et attrayant, approprié pour la lecture. De plus, le choix de placer celle-ci à l'avant est justifié par l'idée de créer une fenêtre vivante sur l'organisation interne de la bibliothèque. C'est une façon simple et originale de signifier la fonction de l'édifice.