Exposition à la bibliothèque

Print

 

S’ancrer

Une exposition de l’artiste Melle|peintre

23 octobre au 16 décembre 2017
Vernissage: 29 octobre de 13 h à 15 h

 

 

 

 

Carton-Melanie-Lefebvre

La démarche artistique de l’artiste

Mon travail artistique se concentre et s’articule principalement sur l’équilibre ou le déséquilibre que la ligne d’horizon propose. En fait, tout se place à partir de cette ligne de rencontre du ciel et de la terre, car une fois celle-ci tracée en surface, elle impose déjà une limite, une rencontre de deux espaces avec lesquels j’aime bien travailler.

La ligne d’horizon permet d’asseoir mes tableaux et de détruire ainsi le flottement qu’une composition parfaitement abstraite peut offrir. Si cette dernière nous permet de nous situer dans un espace, un lieu, il est toutefois facile d’y perdre ses repères car parfois, l’image qui semble paisible au premier coup d’oeil, dérange ensuite, bouscule, et met en doute l’idée de contemplation. Le paysage devint alors une contradiction. Finalement, peu importe la tangente que mon travail artistique prend, le principe reste toujours le même : ne jamais décrire un paysage, décrire l’émotion qui s’en dégage. –Mélanie Lefebvre

 

 

Print

Rencontre cellulaires

Une exposition de l’artiste Monique Genest

15 janvier au 4 mars 2018
Vernissage: Dimanche le 21 janvier 2018 de 13 h à 15 h

 

 

 

MG2018.Cellules_orageuses

Le cerf brame. Il appelle l’oiseau qui avec curiosité s’approche.
Deux espèces, malgré leurs dissemblances, cherchent à communiquer.
Elles symbolisent la complexité d’une authentique rencontre humaine.

Comment nous comprendre alors que nos langages sont étrangers?
Le dialogue est-il possible?

Sur un fond pictural aux couleurs de chair et de sang qui évoque les tissus fragiles et les organes du corps, les silhouettes se découpent.  Les masses violacées et les tracés noirs suscitent une impression de mystère.  Certains tableaux dévoilent un besoin d’isolement alors que d’autres accentuent la nécessité de se rassembler.  Parfois en lutte, séparés ou solidaires à leur clan, mais le plus souvent face à face, le cervidé et l’oiseau tentent un rapprochement.  Le blanc invite à la paix.  Il suggère un dégagement qu’il enveloppe de silence.

Il y a toi.  Il y a moi.
Et l’espace entre nous.
Et si on s’écoutait ?

Le paysage organique de l’œuvre, ainsi que la mise en scène des animaux protagonistes, reflète la complexité du monde relationnel.  Car la dualité que vit chaque être humain en lui-même se répercute dans son rapport à l’autre.

Les papiers marouflés se plissent sur la toile et créent des murs à traverser ou des chemins à emprunter.  Les cercles qui se regroupent ou se divisent rappellent une cellule embryonnaire.  Dans un monde en continuelle mouvance, nous nous transformons.

De façon picturale, j’évoque des cellules inspirées de moments ressentis, afin favoriser l’imaginaire sensible de tous et chacun.

Le corpus de mon exposition est composé d’une douzaine d’œuvres de grands et petits formats.  L’acrylique, les techniques mixtes et quelques formes sculpturales sont les médiums choisis.

 

Print

Colorimétrage

Une exposition de l’artiste Danielle Delisle | Artiste collagiste

12 mars au 29 avril 2018
Vernissage: Dimanche le 18 mars 2018 de 13 h à 15 h

 

 

 

 

DD2018.Le_Rouge_et_le_noir_Site_internet

L’exposition réunit un ensemble de collages montés sur des laminés recyclés (fibre de bois) ou sur des cadres de résine. Plus rarement, ils sont apposés sur des toiles qui auraient pu servir à des aquarelles ou d’autres types de tableaux. Dans ce cas, on pourra y déceler quelques points de broderie. Le non-figuratif domine et s’exprime dans une perspective intense et colorée, parfois texturée. Les textures sont réalisées par la différence d’épaisseurs dans les papiers, par des surimpositions de ces mêmes papiers, par des tissus ou par des images ou, plus rarement, par de petits objets incrustés dans le tableau.

Les travaux présentés se veulent l’expression d’une longue contemplation, tant de la nature que du genre humain. Le résultat est aussi l’expression d’une grande fascination pour la couleur dans toutes ses nuances.

On remarquera une constance dans la facture, sans que cela nuise à la diversité. L’expression demeure en perpétuelle évolution. Le thème de la reconstruction est omniprésent et engendré par la déchirure des matériaux nécessaire à l’amorce de chaque collage.

Il s’agit d’une brisure réparée, d’une fêlure revivifiée, en somme d’une guérison dans une atmosphère d’intensité et de mordant indéniables. Ce projet vient exprimer une traversée de la vie particulièrement paisible mais combien vivante, dépouillée d’artifices et d’entraves.

Vous êtes les bienvenus à rencontrer l’artiste au moment de son vernissage, le dimanche 18 mars de 13 h à 15 h, ou à visiter la galerie pendant les heures d’ouverture de la Bibliothèque.

 

Bibliothèque municipale et scolaire de Bromont
37, chemin de Gaspé
450 534-2451
Lundi au jeudi | 13 h à 20 h
Vendredi | 13 h à 17 h
Samedi | 10 h à 14 h