Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

Bromont enregistre un surplus de ses revenus sur ses dépenses de l’ordre de 6,6 millions de dollars

14 juin 2021 // Communiqué

La Ville de Bromont a terminé l’année financière 2020 avec un surplus de 6,6 M$. Il s’agit du plus important surplus de son histoire. Le rapport de l’auditeur Raymond Chabot Grant Thornton a été déposé lors de la séance du conseil municipal du 7 juin 2021.

Le maire Louis Villeneuve a qualifié les résultats financiers obtenus en 2020 d’exceptionnels, surtout dans le contexte de la crise sanitaire. « L’augmentation des transactions des propriétés étaient imprévisibles. En effet, l’engouement pour les régions suscité par la pandémie ne pouvait pas être prévu à l’automne 2019 alors que nous commencions l’élaboration du budget 2020. Ensuite, plutôt que de basculer dans une période de récession provoquée par la pandémie, c’est plutôt l’effet contraire qui survient », a-t-il indiqué pour expliquer ce surplus.

« Il faut cependant demeurer prudent face à ce surplus : un montant de 1,4 M$ a déjà été affecté pour des activités de fonctionnement et d’investissement. Il faut prévoir un montant de 1,5 M$ qui doit être versé au Centre national de cyclisme de Bromont, soit le reste de notre contribution au projet de vélodrome couvert. Aussi, nous avons débuté le processus d’achat du mont Oak. Il faut conserver une marge de manœuvre, une réserve pour les imprévus, et s’en servir comme levier pour des investissements stratégiques comme par exemple pour le parc scientifique. »

Revenus et dépenses : un surplus de 6 M$

Malgré les impacts de la pandémie, le maire  Louis Villeneuve a expliqué que la Ville de Bromont a bénéficié d’une hausse de ses revenus qui lui a permis de faire face à la crise et de poursuivre ses activités. Les revenus sont globalement en hausse de  3 232 027 $. Plus précisément, 1,1 M$ proviennent d’une subvention du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) pour faire face à la COVID-19; ainsi qu’une autre somme de 1,3 M$ attribuable aux droits de mutation.

La Ville de Bromont a aussi resserré ses dépenses au courant de l’année 2020 pour faire face à la pandémie. De plus, de nombreuses activités culturelles, touristiques et sportives diverses ont été annulées en raison des consignes sanitaires dictées par le gouvernement du Québec. La combinaison de ces décisions a généré des économies de 1,6 M$ pour la municipalité.

Nombreux investissements en 2020

Plus de 15,9 M$ de projets d’investissements ont été réalisés au cours de la dernière année. De nombreuses réfections de rue ont eu lieu : boulevard de l’Innovation, rue Joliette, rue Chapleau, rue l’Islet, rue Messier, rue Montcalm. Il y a eu aussi des rétrocessions de rues pour les secteurs du Carrefour Champêtre et du domaine des Fougère. De plus, il y a eu la construction du poste de police, l’aménagement de la place publique et l’acquisition d’un camion échelle aux incendies pour nommer que ces principaux projets.

Malgré ces nombreux projets, la ville de Bromont a un endettement total de 54,5 M$ par rapport à 49,8 M$ en 2019. En ce qui concerne les immobilisations, elles sont maintenant de 143,1 M$ versus 133,1 M$ en 2019. Au cours des 5 dernières années, la dette a augmenté de 5,3 M$ comparativement aux immobilisations qui ont bondit de 28 M$.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-30-

 

Source:
Catherine Page
Directrice des communications et de la ville intelligente
Ville de Bromont

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles