Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

Bromont réduira dès 2015 sa quantité de matières résiduelles envoyées à l’enfouissement

18 février 2015 // Communiqué

Bromont, 18 février 2015 – La Ville de Bromont donnait les détails en conférence de presse ce matin sur l’implantation de la collecte des matières compostables sur tout son territoire. La première collecte  se tiendra le 22 avril 2015.

Bromont devient ainsi la première municipalité de la MRC de Brome-Missisquoi ainsi que de la MRC de la Haute-Yamaska à démarrer la collecte à trois voies.

« La décision d’opter pour la collecte à trois voies vise à nous permettre de limiter la quantité de matières envoyées au site d’enfouissement. Déjà, en optant  pour la valorisation des matières recyclables déposées dans nos bacs bleus, nous avons réduit le tonnage enfoui et, en contrepartie, nous avons reçu des redevances pour poursuivre nos démarches et bien sûr réduire nos charges en diminuant la tarification », a indiqué la  mairesse de Bromont, Madame Pauline Quinlan.

D’ailleurs ce sont dans ces redevances que la Ville de Bromont puisera afin d’offrir, sans frais, pour tous les citoyens des résidences de 4 logements et moins, un bac brun spécialement fabriqué pour recueillir les matières compostables et un petit bac de comptoir ou bac de transfert pour faciliter l’exercice. C’est un montant total de 255 000 $ provenant de l’excédent de fonctionnement affecté des matières résiduelles qui sera consacré à l’achat des bacs.

 Des objectifs à atteindre

En 2009, le gouvernement du Québec a établi une nouvelle politique de gestion des matières résiduelles avec pour objectif de récupérer et de donner une seconde vie à 60 % des résidus organiques. Au courant des prochaines années, toutes les municipalités de la province devront faire un effort équivalent pour atteindre cet objectif. Pour ce faire, les municipalités doivent obligatoirement passer par la collecte à trois voies.

Parallèlement à cette politique, le conseil municipal de Bromont a adopté en septembre 2012 son Plan de développement durable. Dans le cadre du portrait souhaité de Bromont en 2030, tel qu’imaginé par les membres de la communauté à travers les ateliers citoyens de réflexion « Pense ta ville », à cette date, Bromont n’enverra plus aucun déchet à l’enfouissement. Pour y arriver, la Ville s’est engagée à encourager le compostage domestique et à mettre en place la collecte à trois voies lorsqu’un site de traitement adéquat sera accessible.  Il aura fallu seulement 2 ans pour atteindre cet important objectif du Plan de développement durable.

Le bac roulant brun permet de participer à l’effort environnemental collectif et ainsi détourner des quantités significatives de matières de l’enfouissement.

Les avantages du bac brun

Pour plusieurs citoyens, le compostage domestique est maintenant devenu une habitude et pour certains, depuis plusieurs années. Ceux-ci se réjouiront de savoir que le bac brun accepte des matières qui n’entrent pas dans la production de compost domestique tel que les produits laitiers, les viandes et les poissons.

Le bac brun accepte plus de matières résiduelles que le compostage domestique:

  • Essuie-tout, serviette de table, mouchoirs, papier à main;
  • Napperons et nappes en papier;
  • Boîte à pizza, papier à muffins;
  • Assiettes de carton;
  • Papier déchiqueté;
  • Cendres FROIDES ou humides;
  • Litière d’animaux domestiques.

Matières acceptées

Résidus de la cuisine

  • Fruits et légumes;
  • Pain, céréales, pâtes alimentaires, gâteaux;
  • Viandes, poissons, y compris les os;
  • Produits laitiers;
  • Coquilles d’œuf;
  • Filtres à café et sachets de thé;
  • Reste de nourriture et aliments périmés.

Résidus du jardin

  • Herbes, feuilles et aiguilles de conifères;
  • Fleurs, plantes, mauvaises herbes et tout résidu de jardinage;
  • Petites branches (maximum 2 cm (3/4 po) de diamètre et 60 cm (2 pi) de long);
  • Bran de scie, écorces, copeaux de bois non traité et non peint.

Papier et carton souillés de nourriture

  • Essuie-tout, serviette de table, mouchoirs, papier à main;
  • Napperons et nappes en papier;
  • Boîte à pizza, papier à muffins;
  • Assiettes de carton.

Matières refusées

  • Animaux morts;
  • Briquettes de BBQ et créosote;
  • Couches, tampons et serviettes sanitaires;
  • Coton-tiges, ouates, tampons démaquillants et serviettes pour bébé;
  • Feuilles d’assouplissant et charpie de sécheuse;
  • Mégots de cigarettes;
  • Papier et carton imbibés d’huile à moteur, de peinture;
  • Papier et carton cirés;
  • Poussière d’aspirateur;
  • Roches, pierres et gravier;
  • Sacs en plastique;
  • Textiles et matières recyclables.

Qu’arrive-t-il avec les matières collectées?

Le contenu des bacs bruns est acheminé à la plateforme de compostage de Coaticook. À leur arrivée, les matières organiques sont déposées sur la plateforme. On y ajoute des copeaux de bois, et on en fait un gros andin. Les matières ne sont pas triées. Il est donc important de placer uniquement des matières compostables dans le bac brun.

Lors du compostage, la température à l’intérieur de l’andin atteint 70°C. On procède à un retournement des andins à chaque semaine afin d’assurer une bonne aération. Après une période de 6 mois, le compost est prêt. Il sera alors tamisé afin d’en retirer les gros morceaux. Il sera ensuite utilisé comme biofiltre au-dessus des cellules d’enfouissement pour capter les biogaz qui émanent du site. D’autres utilisations seront évaluées, selon la qualité de compost obtenu.

Apprivoiser le petit nouveau

Image1

Ces bacs seront distribués aux citoyens au cours du mois de mars en prévision de la première collecte des matières compostables qui sera effectuée le 22 avril. Les bacs bruns seront déposés à chaque porte par le Service des travaux publics de la Ville de Bromont. Les bacs de comptoir seront distribués à chaque foyer par des équipes composées de citoyens et d’élus municipaux. Ces équipes feront de la sensibilisation auprès des personnes qu’elles rencontreront et elles distribueront un guide d’information par la même occasion.

Un aide-mémoire autocollant sera également disponible pour les citoyens afin de les aider à apprivoiser le bac brun. Le site internet de la Ville de Bromont sera aussi mis à contribution et donnera des trucs et astuces régulièrement et selon les saisons pour éviter certains inconvénients.

On prévoit aussi deux ou trois séances d’information dans des lieux très achalandées afin d’aller à la rencontre des citoyens pour leur présenter le petit nouveau avant son arrivée à la maison.

– 30 –

Source :  Catherine Page
Responsable des communications
Ville de Bromont
450 531-4663
catherine.page@bromont.com

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles