Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

Dépôts sauvages autour des conteneurs semi-enfouis

2 décembre 2019 // Avis aux citoyens

La Ville de Bromont veut rappeler aux citoyens qu’il est interdit de déposer des objets autour des conteneurs semi-enfouis et que les rebuts de construction sont également défendus dans ces bacs.

Malheureusement, ce rappel doit être fait de façon récurrente. Des employés du Service des travaux publics doivent visiter les sites régulièrement afin d’effectuer du ramassage pour les conserver propres.

Le personnel constate aussi que des entrepreneurs disposent de matériau de construction sur le site des conteneurs semi-enfouis. Quand ils les déposent dans les bacs, ce qui est aussi prohibé, ils déchirent les sacs de portage réutilisables qui s’y trouvent forçant la Ville à les remplacer. Lors de la collecte des conteneurs semi-enfouis, seuls le couvercle et le sac sont levés. La cuve principale reste ancrée dans le sol. Le sac réutilisable est ensuite soulevé à l’aide d’une grue et positionné au dessus du camion pour être vidé.

La Ville de Bromont compte sur le civisme de tous les citoyens pour :

  • ne pas déposer des objets volumineux dans ces conteneurs semi-enfouis
  • ne pas laisser des objets près des conteneurs
  • disposer autrement et proprement des déchets si les conteneurs sont pleins

Ce rappel concerne aussi le conteneur de verre situé dans le stationnement du Métro Plus Plouffe au 89, boulevard de Bromont, alors que des personnes ont laissé récemment une table de salon, de la laine minérale et un sac de sport.

La Ville de Bromont indique que le règlement numéro 923-2006, tel qu’amendé, sur les nuisances stipule à son article 2.30 : « Constitue une nuisance le fait de laisser des déchets, des ordures ménagères ou des rebuts s’accumuler à l’intérieur, à l’extérieur ou autour d’un bâtiment ou sur un terrain. »

L’amende est prévue à l’article 19.01 « Quiconque contrevient aux dispositions du présent règlement, pour laquelle aucune sanction particulière n’est prévue, sera passible, outre les frais, d’une amende de cinquante dollars (50 $) à mille dollars (1 000 $) si le contrevenant est une personne physique. »

Pour en savoir plus sur les collectes des matières résiduelles

-30-

Catherine Page
Directrice des communications et de la ville intelligente
Ville de Bromont


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles