Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

Déraillement à Bolton-Ouest La sécurité ferroviaire doit devenir une véritable priorité sur le territoire Estrie-Montérégie selon l’ACFEM

17 novembre 2019 // Communiqué

« Le déraillement à Bolton-Ouest de samedi, le 16 novembre, met de nouveau en lumière les problématiques de sécurité ferroviaire qui sont prioritaires pour l’Alliance du corridor ferroviaire Estrie Montérégie (ACFEM). »

Tel est le cri du coeur qu’ont lancé les maires de Bolton-Ouest, Jacques Drolet, de Bromont, Louis Villeneuve, de Sherbrooke, Steve Lussier, de Lac-Brome, Richard Burcombe et de Farnham, Patrick Melchior, qui se sont déplacés pour constater les dégâts à la suite du déraillement. Ils se sont dits très soulagés que l’accident n’ait causé ni décès, ni blessés mais ils ont insisté sur le fait qu’ils sont beaucoup préoccupés par la situation.

Pour M. Louis Villeneuve, maire de Bromont et président de l’ACFEM, « C’est une chance que le convoi ne transportait pas de matières dangereuses, car le déraillement aurait pu avoir des conséquences tellement plus graves. On n’a qu’à penser aux effets sur l’environnement, comme un déversement dans le ruisseau Quilliam qui alimente la Lac-Brome et la Ville de Bromont». Par ailleurs, M. Villeneuve a rappelé que des citernes remplies de propane sont stationnées à moins d’un kilomètre du lieu du déraillement, ce qui est en soi une situation qu’il faut corriger rapidement. « Et que dire du train touristique Orford Express qui passe régulièrement sur ce tronçon », a mentionné le président de l’ACFEM.

De son côté, Patrick Melchior, maire de Farnham, vice-président de l’ACFEM et président du nouveau sous-comité sur la sécurité ferroviaire de l’ACFEM a mentionné qu’il est plus que temps de passer à l’action.

« Voilà pourquoi l’ACFEM a créé un sous-comité sur la sécurité ferroviaire qui regroupe les élus et les responsables de la sécurité publique de l’ensemble des villes situées le long du corridor ferroviaire de Lac-Mégantic jusqu’à Saint-Hyacinthe. » M. Melchior d’affirmer du même souffle que « l’objectif premier de ce sous-comité consiste à identifier les enjeux auxquels font face les villes et municipalités en matière de sécurité ferroviaire, d’élaborer des solutions concrètes et sécuritaires ainsi que de travailler de concert avec les autorités gouvernementales supérieures pour assurer le rehaussement de la sécurité pour la population et les usagers. Nous devons passer rapidement de la parole aux gestes concrets » ont conclu les maires présents.

La toute première réunion aura lieu mardi prochain, le 19 novembre. On y discutera, entre autres, de l’élaboration d’un plan d’action pour les mois à venir.

 

Richard Burcombe, maire de Lac-Brome, Louis Villeneuve, maire de Bromont et président de l’ACFEM, Jacques Drolet, maire de Bolton-Ouest, Steve Lussier, maire de Sherbrooke et Patrick Melchior, maire de Farnham, vice-président de l’ACFEM et président du sous-comité ACFEM sur la sécurité ferroviaire.

À propos de l’Alliance du corridor ferroviaire Estrie Montérégie

L’Alliance du corridor ferroviaire Estrie-Montérégie (ACFEM) a été créée en réponse à la volonté des dirigeants municipaux d’améliorer la sécurité des populations qui vivent le long du corridor ferroviaire et de ses utilisateurs, d’utiliser ce dernier comme levier de croissance économique en favorisant la fluidité du transport de marchandises et d’éventuellement offrir un service de transport de passagers comme mode de transport alternatif. L’ACFEM regroupe l’ensemble des maires de villes et municipalités situées le long du corridor ferroviaire de Lac-Mégantic jusqu’à Saint-Hyacinthe.

-30-

Source : Donald O’Hara, coordonnateur ACFEM
514 207.9986


S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.