Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

La pérennité du Parc équestre olympique de Bromont ne sera pas compromise

19 décembre 2019 // Communiqué

La Ville de Bromont a toujours appuyé le sport équestre et continuera à le faire dans le futur. En 2020, c’est une somme de 80 000 $ qui sera attribuée pour soutenir les différents événements prévus au calendrier.

« La Ville de Bromont sait que des promoteurs sérieux et crédibles ayant la capacité financière de redresser la barre du parc équestre olympique qui connait des difficultés depuis plusieurs années en raison de la situation financière précaire que vit la SACS se sont manifestés dans ce dossier », a indiqué le maire de Bromont, Louis Villeneuve.

À la suite de l’annonce le 9 décembre dernier par la Société d’agriculture du comté de Shefford (SACS) de la mise en vente de sa propriété située dans le Parc équestre olympique de Bromont, la Ville de Bromont réitère son intention formelle de conserver la vocation équestre de cet emplacement.

Le parc équestre se compose de deux lots soit le numéro 3 598 879 et le numéro 3 598 880 qui appartiennent à la Ville. Le lot de la SACS, soit celui du numéro 3 598 881, est celui sur lequel les équipements et les infrastructures équestres sont érigés. Le zonage comprenant ces trois terrains est en conservation.

Ces trois lots sont assortis d’une servitude équestre (12 981 339) qui consiste en une utilisation réservée du lot de la SACS pour la promotion des sports équestres et la tenue de concours et d’événements équestres au profit des deux lots appartenant à la Ville de Bromont et à celui qui est la propriété de l’organisme Conservation Nature Canada (3 745 287). En clair, la SACS ou tout acquéreur du lot 3 598 881 ne peut procéder à aucune construction qui ne soit conforme à des fins de sports et événements équestres.

La SACS ne peut donc pas vendre le lot 3 598 881 pour en faire un projet domiciliaire sans s’exposer à des poursuites judiciaires de la part d’un acheteur éventuel. La Ville de Bromont, en vertu de la servitude équestre, s’est assurée que le Parc équestre olympique ne sera jamais développé à des fins de projets résidentiels. La Ville a averti la SACS de ne pas spéculer sur le changement de vocation du site afin d’attirer des acheteurs potentiels.

La Ville de Bromont encourage la SACS à trouver des solutions dans les prochains mois pour ne pas compromettre la tenue d’événements équestres de qualité dont la réputation n’est plus à faire.

Rappelons que la pratique répandue à Bromont des activités équestre a résulté dans la tenue d’un des événements les plus marquants de l’histoire de Bromont, soit les épreuves équestres des Jeux olympiques de 1976. Le Parc équestre olympique de Bromont a toujours conservé sa vocation depuis.

-30-

Source :
Catherine Page
Directrice des communications et de la ville intelligente
Ville de Bromont


S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.