Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

La Ville de Bromont renouvelle la convention des cols bleus et blancs dans le respect de son cadre financier

5 avril 2016 // Communiqué

Bromont, le 5 avril 2016 – La conseil municipal de la Ville de Bromont a entériné, hier soir, le renouvellement de la convention collective de ses cols bleus et blancs pour une durée de 5 ans.

« Je me réjouis que la Ville ait conclu une entente avec ses employés, et ce pour les cinq prochaines années. Le conseil municipal a toujours eu la préoccupation d’assurer un excellent service aux citoyens tout en tenant compte de la situation économique actuelle. En ce sens, la nouvelle convention collective offre des conditions de travail très acceptables », a indiqué la mairesse de Bromont, Mme Pauline Quinlan.

Les rondes de négociation ont mené rapidement à une entente mutuelle entre la Ville et la partie syndicale. Cette entente tient compte du cadre financier 2016-2020, adopté par le conseil, qui a pour objectif de présenter les coûts d’exploitation, les investissements nécessaires et les impacts sur la dette de la Ville et incidemment sur le compte de taxes des citoyens.

Les cols bleus et blancs bénéficieront d’une augmentation salariale de 2 % pour les années 2016 et 2017 et 2,5 % pour les années subséquentes (2018, 2019 et 2020) soit une hausse de la rémunération moyenne globale de 2,4 % pour la durée de la convention. Les paramètres du cadre financier imposaient un plafond de 2,5%.

En plus de cet acquis, la nouvelle entente prévoit la réduction du plancher d’emploi à 49 employés pour les cols bleus et cols blancs et cette liste, bénéficiant d’une sécurité d’emploi, a été revue. Cette nouvelle clause offrira à l’employeur plus de flexibilité dans l’organisation du travail en vue d’offrir une qualité de service à la population au meilleur coût possible.

Dans le souci de former la relève, un programme de congé de préretraite a été instauré. Cette nouvelle disposition permettra aux nouvelles recrues la possibilité de bénéficier de l’expertise des futurs retraités lors de leur dernière année de travail.

Afin de stimuler les saines habitudes de vie parmi les cols blancs, un montant forfaitaire leur est alloué afin qu’ils puissent participer à des activités récréatives auprès d’un fournisseur de service bromontois, favorisant ainsi l’achat local.

Enfin, la Ville fera l’essai d’un horaire estival pour les cols blancs à compter de la première semaine de juin jusqu’à la Fête du travail. Ainsi, la majorité des bureaux municipaux fermeront à midi le vendredi pendant cette période. Les cols blancs travailleront le même nombre d’heures mais réparti du lundi matin au vendredi midi. À noter qu’un service d’accueil sera maintenu à l’Hôtel de Ville et au Bureau d’accueil touristique.

L’entente de principe présentée aux membres syndiqués a été adoptée à l’unanimité lors d’une assemblée générale tenue le 31 mars dernier. La dernière convention était échue depuis le 31 décembre 2015.

Les employés cols bleus et cols blancs sont membres du Syndicat des employés municipaux de Bromont, affilié à la fédération des employées et employés de services publics-CSN et au conseil central de la Montérégie.

-30-

Source : Catherine Page
Responsable du Bureau des communications
de la ville intelligente
Ville de Bromont
catherine.page@bromont.com
450 531-4663

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles