Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

L’application du Phoslock® a été très bénéfique pour le lac Bromont

1 mars 2019 // Communiqué

Le procédé Phoslock®, appliqué dans le lac Bromont à l’automne 2017, se révèle efficace concluent les études qui ont été réalisées depuis que les 174 tonnes du produit ont été déversées dans le lac.

Le produit qui vise à contrer la prolifération des cyanobactéries, fonctionne, confirment les chercheurs qui ont présenté leurs résultats aux citoyens lors d’une rencontre d’information tenue le 28 février à l’hôtel de ville.

Le Phoslock® permet de capter rapidement et de façon permanente le phosphore dissous en suspension dans la colonne d’eau ainsi que celui présent dans la couche supérieure des sédiments. En se déposant au fond du lac, le produit qui agit principalement, le lanthane, continue de capter le phosphore dissous relargué par les sédiments au fil du temps et limite ainsi sa biodisponibilité pour les algues bleu-vert qui, en grande quantité obligent la fermeture des plages.

Depuis quelques années, l’apparition des premières fleurs d’eau, ces amoncellements de cyanobactéries en surface (aussi appelées bloom ou efflorescence) était constatée dès le mois de juin.

En 2018, les algues bleu-vert sont apparues à la mi-août seulement et elles sont disparues rapidement. Leur présence était inférieure à celles des années passées. « Moins souvent, moins longtemps, moins intense, c’est ce qu’il faut retenir de cet été 2018 », a souligné Élisabeth Groulx-Tellier, chargée de projet pour Action conversation du bassin versant du lac Bromont (ACBVLB).

Ces résultats ont permis de conserver la plage municipale du lac Bromont ouverte tout l’été alors que la baignade avait été interdite à plusieurs reprises lors des dernières années.

Cette situation est exceptionnelle d’autant plus en raison des nombreuses journées de chaleur intense et des pluies violentes de l’été dernier. Ce sont après ces pluies que les cyanobactéries sont remontées brièvement à la surface, explique Dolores Planas, chercheuse en biologie spécialisée en écologie aquatique.

En fait, la réduction de phosphore dans le lac serait de l’ordre de 70 %. En plus de la réduction des algues responsables des blooms, la chercheuse a constaté l’apparition d’une bonne algue, la diatomée, jusque-là absente dans le lac Bromont et qu’on retrouve dans les lacs en santé. « Je croyais que nous nous étions trompés d’échantillons », a expliqué Mme Planas, visiblement ravie des résultats obtenus.

Le travail n’est pas terminé toutefois puisque le suivi se poursuit du côté d’Action conservation du bassin versant du lac Bromont, mandaté par la Ville de Bromont pour effectuer la surveillance du lac, notamment en continuant l’échantillonnage de l’eau. La Ville de Bromont quant à elle, a mis sur pied un plan directeur 2017-2027 pour enrayer les apports externes en phosphore. Un comité du bassin versant a également été créé afin d’empêcher de nouveaux apports de phosphore dans le lac Bromont.

À propos du Phoslock®
Les études ont démontré que la principale source qui supporte la prolifération des algues bleu-vert au lac Bromont est le relargage du phosphore provenant des sédiments lors de la disparition de l’oxygène en eau profonde.

La quantité de Phoslock® a permis de capter 1 738 kg de phosphore biodisponible dans la colonne d’eau et dans les quatre premiers centimètres des sédiments de surface au fond du lac.

Le recours à cette technique de restauration constitue une première au Québec. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a donné son accord à l’application Phoslock® dans le lac Bromont devenant ainsi le projet pilote au Québec. Le certificat d’autorisation du MELCC oblige la Ville de Bromont d’effectuer un programme de surveillance et de suivi d’une durée de 5 ans afin de documenter les impacts du projet sur la qualité de l’eau et les effets possibles sur la faune et la flore du lac et la mise sur pied d’un plan directeur.

L’application du Phoslock® a été financée par la Ville de Bromont au coût de 650 000 $.


S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.