Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

Le budget 2017 de la Ville de Bromont met l’emphase sur le développement économique

12 décembre 2016 // Communiqué

Bromont, le 12 décembre 2016 – Le budget 2017 de la Ville de Bromont a été adopté le lundi 12 décembre par le conseil municipal lors d’une séance extraordinaire et il prévoit une baisse du taux de taxation des secteurs commercial et industriel. Ceux-ci passent respectivement, pour chaque 100 $ d’évaluation, à 1,79 $ et 2,33 $ en 2017 alors qu’ils étaient de 1,87 $ et 2,43 $ en 2016.

« Avec un apport de 125 000 $ s’ajoutant au budget de la Société de développement économique de Bromont et 183 000 $ en projets touristiques, le message est clair que nous faisons du développement économique de la ville une priorité. Notre ville compte sur plusieurs atouts importants pour les investisseurs mais nous nous devons d’être plus compétitifs au niveau de la fiscalité » a indiqué la mairesse de Bromont, Pauline Quinlan.

Toutes les catégories bénéficieront d’une baisse du taux de taxation en 2017. Celui du secteur résidentiel a été déterminé à 0,76 $ du 100 $ d’évaluation alors qu’il avait été de 0,77 $ au cours des trois dernières années. Cette décision veut contrer l’effet, sur les contribuables bromontois, du dépôt du rôle qui indique que dans le secteur résidentiel, la hausse globale des propriétés est de l’ordre de 5,8 % par rapport à celles inscrites aux derniers rôles déposés, soit celui de 2014-2015-2016.

« Ce budget devait tenir compte de l’impact du cadre financier adopté en 2015 et du nouveau rôle d’évaluation qui entre en vigueur en janvier 2017 tout en conservant le niveau de service auquel les Bromontois ont l’habitude de bénéficier », a indiqué la mairesse de Bromont, Pauline Quinlan.

Dans ce contexte, 16,1 % des propriétaires de résidence connaîtront une baisse de leur compte de taxes tandis que 42 % auront une hausse inférieure à 100 $ d’augmentation  demeurant  toutefois sous l’indice des prix à la consommation (IPC) pour les 3 dernières années. Une proportion de 22,4 % connaîtra une hausse entre100 $ et 200 $ de leur compte de taxe et 19,5 verront leur compte augmenter de plus de 200 $.

Enfin, les taux pour les terrains vagues desservis et les immeubles de 6 logements et plus sont également réduits, se situant respectivement à 1,06 $ et 0,79 $. La tarification demeure inchangée sur l’année précédente pour toutes les catégories.

Le budget 2017 est donc le deuxième présenté depuis l’adoption du cadre financier. L’accroissement des dépenses de fonctionnement pour l’exercice 2017 est de 1,99 % pour se situer à 23 488 000 $. Celles-ci avaient été de l’ordre de 23 030 000 $ en 2016. Cette augmentation est inférieure à la limite de 3,5 % par année établie à l’intérieur du cadre financier.

Le conseil municipal avaient déterminé plusieurs orientations dans le but d’encadrer l’exercice budgétaire : réviser certains processus et les améliorer sur une base continue, actualiser le Plan de développement durable, poursuivre les efforts en communication dans un contexte de ville intelligente et soutenir le développement économique.

Tout en gardant le cap pour une sixième année consécutive en approuvant des projets en lien avec son Plan de développement durable adopté en septembre 2012, notamment en procédant à l’acquisition d’espaces verts pour la réalisation d’un parc en montagne, à la mise en place d’un fonds pour la création d’aires protégées, à l’aménagement de la place publique au Vieux-Village et au projet pilote de contrôle du phosphore pour le lac Bromont entrant dans sa deuxième phase de financement, la conseil municipal désire consolider le développement touristique de la ville.

Aussi, dans son plan triennal d’immobilisations 2017-2018-2019, la Ville de Bromont compte investir 9 984 500 $ en 2017. Une grande part de cette somme sera consacrée à la réfection de l’aqueduc et des égouts des rues de Chambly et de Mégantic, au pavage des chemin de gravier des Carrières et de Lotbinière, à l’acquisition d’un camion échelle pour le Service de prévention incendie, au réaménagement du Campus Germain-Désourdy et à la réalisation d’une place publique au Vieux-Village.

« Ce nouveau budget demeure en concordance avec le cadre financier adopté l’année dernière  ainsi qu’avec la politique de gestion de la dette en maintenant les effectifs au niveau de 2016 sauf en sécurité incendie. Il prévoit des investissements dans la préparation des projets adaptés aux changements climatiques et en amélioration continue. La Ville de Bromont veut conserver un niveau de service supérieur, grâce notamment à l’innovation, demeurer un chef de file en ce qui a trait au développement durable tout en poursuivant une croissance harmonieuse», a conclu Pauline Quinlan.

-30-

Source:
Catherine Page
Responsable du Bureau des communications
et de la ville intelligente
Ville de Bromont
450 531-4663
catherine.page@bromont.com

Consulter le communiqué (PDF, 4 Mo)

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.