Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

Le collecte des matières compostables bien ancrée dans les habitudes des Bromontois

8 septembre 2016 // Communiqué

Le bac brun est désormais une habitude pour la majorité des Bromontois. Un sondage effectué au printemps dernier, auquel 580 citoyens ont répondu, révèle que 81 % des répondants participent souvent ou très souvent à la collecte des matières compostables, implantée il y a 16 mois sur tout le territoire de la ville, pour les bâtiments résidentiels de 6 unités de logement et moins.

À la question « Quels sont les principaux obstacles à la collecte des matières compostables ? », 53 % des répondants ont indiqué ne rencontrer aucun problème. Les principales problématiques sont les odeurs en été et l’apparition de larves et d’insectes qui récoltent respectivement 34 % et 35 % des sélections des personnes sondées.

Afin de savoir si les citoyens utilisaient bien le bac brun, les participants au sondage devaient cocher les matières qu’ils y déposaient. Cette caractérisation virtuelle a permis de constater que les Bromontois semblent bien au fait des matières acceptées. D’ailleurs, 93 % des personnes sondées se sont dites suffisamment informées ou très bien informées au sujet de l’utilisation du bac brun. La Ville de Bromont compte cependant continuer la sensibilisation auprès des citoyens en leur proposant des trucs pour faciliter le compostage.

Si la collecte des matières compostables connait du succès, celle du recyclage a définitivement la cote puisque que 99 % de la population y participerait souvent ou très souvent. Pour la collecte des déchets, c’est 91 % des résidents.

Cette dernière donnée pourrait un jour être à la baisse puisque 71 % des Bromontois indiquent faire des efforts pour éliminer les déchets à la source en évitant l’achat, l’utilisation et la production de produits de courte durée, suremballés et non recyclables.

Questionnés au sujet d’une possible réduction du nombre des collectes des déchets, passant de deux fois par mois, comme c’est le cas, à une seule fois par mois, 63 % des répondants du sondage ont indiqué être peu en accord ou pas du tout en accord avec ce changement de fréquence.

Toutefois, ces réponses ont été beaucoup nuancées dans la question ouverte à la fin du sondage. Les citoyens, en très grand nombre, ont suggéré des horaires de collectes modulés par les saisons, et certains ont mentionné, par exemple, être à l’aise avec une collecte à chaque trois semaines pendant les mois d’hiver. Cette dernière question a d’ailleurs été remplie par la totalité des répondants, indiquant plusieurs pistes de solution à des problématiques de toute sorte : bacs communautaires, co-collecte, fréquence et horaires des trois collectes, etc.

« À l’instar des autres municipalités canadiennes partenaires dans la protection du climat, la Ville de Bromont veut agir et réaliser des réductions mesurables d’émission de GES en mettant en œuvre des mesures dont la réduction des déchets ultimes et la valorisation des matières recyclables et compostables. Le sondage dévoilé aujourd’hui démontre que les Bromontois croient dans le développement durable de leur ville et qu’ils sont prêts à poser les gestes concrets pour atteindre les objectifs », a expliqué la mairesse de Bromont, Pauline Quinlan.

Au niveau de l’Écocentre de Bromont, c’est de l’ordre de 63 % des répondants qui ont indiqué l’utiliser au moins une fois l’an. Le sondage démontre aussi que la collecte des objets encombrants est utilisée en mai, septembre et octobre et qu’elle est peu utilisée pendant les mois d’hiver, en décembre, en janvier et en février.

Ce sondage contribuera à la prise de décisions au sujet des différentes collectes en 2017 puisque la Ville de Bromont prépare actuellement un appel d’offres sur la gestion des collectes des matières résiduelles, son contrat de trois ans avec son actuel fournisseur, Matrec, prenant fin le 31 décembre 2016.

Le questionnaire a été diffusé de mai à août par le biais du site internet de la ville, bromont.com, l’infolettre mensuelle, la page Facebook ainsi que par le bulletin municipal imprimé, Voici Bromont. Toutes les tranches d’âge sont représentées ainsi que les différents secteurs de la Ville. Cette consultation coïncidait avec le premier anniversaire de l’implantation de la collecte à trois voies qui ajoutait la cueillette des matières compostables sur l’ensemble du territoire à tous les édifices résidentiels de 6 unités de logements et moins.

-30-

Source:
Catherine Page
Responsable du Bureau des communications
et de la ville intelligente
Ville de Bromont
450 531-2021
catherine.page@bromont.com

Consulter le communiqué (PDF, 535 Ko)

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.