Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

Le Service de sécurité incendie de Bromont/Brigham/Saint-Alphonse-de-Granby sensibilisera la population

4 octobre 2016 // Communiqué

Bromont, le 4 octobre 2016 – Lors de la Semaine de prévention des incendies qui aura lieu du 9 au 15 octobre, le Service de sécurité incendie de Bromont/Brigham/Saint-Alphonse-de-Granby sera présent sur le territoire qu’il dessert pour effectuer de la sensibilisation auprès du public dans certains établissements dont des magasins d’alimentation, des stations-service et lors de certaines réunions de divers organismes.

En moyenne environ 16 000 incendies surviennent chaque année au Québec. Depuis 2010, une baisse considérable du nombre d’incendies annuel de 27 % a été observée. Cette dernière donnée s’explique, entre autres, par des activités de prévention efficaces et par la mise en oeuvre des schémas de couverture de risque en incendie.

Cette année, c’est sous le thème « C’est dans la cuisine que ça se passe » que se déroulera la Semaine de prévention des incendies. Selon le ministère de la Sécurité publique, près du tiers des incendies de bâtiment résidentiels au Québec débutent dans la cuisine, soit environ 1 300 incendies par année ou 25 par semaine. De ces 1 300 incendies de cuisine, près de 47 % sont dus à une distraction et ce sont les fours, cuisinières et autres équipements de cuisson qui sont les éléments déclencheurs des incendies dans 82 % des cas.

À elle seule, l’utilisation inadéquate du matériau enflammé, comme le combustible renversé accidentellement, l’huile de cuisson ou les matières grasses, représente 325 incendies de cuisine par année au Québec. Toujours selon le ministère, les huiles et matières grasses pour la cuisson sont les premières matières enflammées lors d’incendies de cuisine au Québec. De plus, selon les rapports d’incendie transmis par les pompiers, les cendres transvidées dans des poubelles ou de gros appareils électroménagers dont l’entretien a été négligé contribuent également à déclencher des incendies.

Les rapports d’incendie remplis par les pompiers permettent aussi de cibler de mauvais comportements en cuisine :

    • déplacer un chaudron en flamme;
    • verser de l’huile bouillante dans l’évier;
    • tenter d’éteindre un feu d’huile avec de l’eau.

Aussi, le Service de sécurité incendie de Bromont/Brigham/Saint-Alphonse-de-Granby désire sensibiliser la population concernant les avertisseurs de fumée car les rapports transmis par les pompiers au Québec révèlent que seulement 42 % des résidences incendiées sont munies d’un avertisseur de fumée fonctionnel. Un avertisseur doit être remplacé au minimum à chaque 10 ans.

Il ne suffit pas de tester le signal sonore d’un avertisseur de fumée. Il faut aussi tester sa capacité de détection de la fumée au moins deux fois par année. Pour plus d’information, il faut se référer aux normes du fabricant.

À propos du Service sécurité incendie
Le Service de sécurité incendie de Bromont/Brigham/Saint-Alphonse de Granby couvre l’ensemble du territoire des municipalités de Bromont, Brigham et Saint-Alphonse-de-Granby, et ce, à l’intérieur d’une zone de 254,70 km2 pour ainsi desservir 13 257 citoyens. Il répond à environ 250 appels (incendies ou interventions spécialisées) par année.

-30-

Source:
Catherine Page
Responsable du Bureau des communications et de la ville intelligente
Ville de BromontCell.: 450 531-4663

Service de sécurité incendie de Bromont/Brigham/Saint-Alphonse-de-Granby
15, rue du Ciel Bromont
incendie@bromont.com

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.