Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Michèle Plomer

Habiller le coeur

Vivrons-nous bientôt dans une société sans âge? Que faire avec les trente ans supplémentaires que la vie occidentale nous accorde? Prendre sa retraite? Consommer? Profiter de la société de loisirs? Ou se rendre utile? Monique a vécu une jeunesse dorée entre son travail de sténographe et les clubs de jazz du Golden Square Mile. Mariée à un homme aux lunettes en corne noire, elle a eu une vie de famille comblée. Mais à 70 ans elle décide de tout quitter pour accepter un emploi dans l’Arctique. Sans même laisser à sa fille inquiète le temps de digérer la nouvelle, Monique se retrouve dans un village nordique où les bonbons pleuvent du ciel, en compagnie d’Oscar, son petit terrier. Habiller le coeur est un exercice d’admiration qui nous rappelle que les mères ont souvent la tâche ardue de réparer tous les torts du monde.

Roman
2019
Édition : MARCHAND DE FEUILLES

Réservez

Clientèle


Adulte, 5 participants

Notes biographiques


Michèle Plomer est l’auteure de sept romans, dont Étincelle et Le jardin sablier. Avec Habiller le coeur, elle plonge avec humanité aux confins de la relation mère-fille. L’auteure a visité sa mère dans aux confins du Nunavik où les hommes et les femmes vivent comme des vies viscontiennes dans un village qu’il est impossible de fuir à part en avion car aucune route ne mène à lui. Ce que l’on retrouve dans Habiller le coeur : Le Rockhead Paradise, Leonard Cohen le poète avant la carrière internationale, la cafétéria dans le sous-sol du Ogilvy’s, la puissance des nuits du golden square mile, la Différence entre le destin d’une femme dans les années 50 et en 2019, l’appartement d’Anne Hébert.Petite leçon d’Inuktituk : Taima est un mot clé en inuktitut. Il signifie : c’est fini… j’ai atteint la limite de ma patience… arrête de me questionner… this is the end de la chanson des Doors. À utiliser sans retenue afin de le faire entrer dans la langue québécoise.