Atelier participatif – 22 septembre

L’atelier participatif du parc des Sommets a eu lieu samedi le 22 septembre dernier. Près de 150 personnes ont participé à l’atelier afin de partager leur vision de développement du parc.

Les résultats des dix ateliers de planification permettront de planifier soigneusement les actions à prendre, conformément aux engagements découlant des demandes de subvention et de bien répondre aux besoins des différents utilisateurs.

Voici un compte-rendu de ces ateliers participatifs.

La conservation

Discussion libre sur des idées pour assurer la protection des zones de conservation

Prémisse
Le parc des Sommets comporte plusieurs zones sensibles, notamment des écosystèmes forestiers exceptionnels. Plusieurs de ces secteurs devront être protégés et ne seront pas accessibles au public. D’autres nécessitent certains aménagements afin d’être préservés. Quelles sont vos idées pour assurer la protection des zones de conservation ?

  • 90% des groupes s’entendent pour dire qu’il doit y avoir des panneaux d’interprétation et d’éducation pour assurer la protection des zones de conservations
  • Tous sont d’accord que pour assurer la conservation, il doit y avoir de l’éducation
  • Les sentiers qui parcourent des zones sensibles pour des fins d’éducation, doivent être aménagés à l’aide de caillebotis
  • La création de zones tampons est souhaitable
  • La patrouille devrait être axée sur la sécurité et sur l’information des usagers, celle-ci ne devrait pas se faire en véhicule tout-terrain
Le pavillon d'accueil

Suivant la présentation de plusieurs photos représentant chacune des infrastructures, les intervenants devaient choisir l’image la plus représentative d’un bâtiment d’accueil pour leur groupe et la coller sur un panneau. Les intervenants devaient également ajouter une description à côté des images des infrastructures. Que va-t-on y retrouver ? Que va-t-il s’y passer ?

  • L’architecture préférée est un mélange rustique et moderne
  • La majorité des participants aimerait que le pavillon soit doté d’une fenestration abondante
  • Le bâtiment doit être intégré au milieu naturel
  • Idéalement, un bâtiment écoénergétique
  • Lancer un concours architectural
  • Quatre saisons
  • Accueil des utilisateurs de sentiers
  • Billetterie et informations
  • Blocs sanitaires et de douches
  • Boutique
  • Présence d’un atelier multifonctionnel
  • Un stationnement suffisamment grand
  • Un pavillon adapté pour tenir des événements à proximité
  • Localisé près des autres réseaux de sentiers
  • Présence de tables intérieures et extérieures
Le refuge

Suivant la présentation de plusieurs photos représentant chacune des infrastructures, les intervenants devaient choisir l’image la plus représentative d’un refuge cabane à sucre pour leur groupe et la coller sur un panneau. Les intervenants devaient également ajouter une description à côté des images des infrastructures. Que va-t-on y retrouver ? Que va-t-il s’y passer ?

  • Bâtiment rustique avec une signature architecturale qui reprend l’idée du pavillon d’accueil
  • Intégré au milieu naturel
  • Muni d’un bloc sanitaire
  • Présence de tables à pique-nique
  • Supports pour les ski, vélo et chevaux
  • Pas de production acéricole
  • Offrir l’interprétation de l’érable
  • Dégustation possible
  • Bâtiment chauffée et accessible en tout temps
L'observatoire

Suivant la présentation de plusieurs photos représentant chacune des infrastructures, les intervenants devaient choisir l’image la plus représentative d’un observatoire pour leur groupe et la coller sur un panneau. Les intervenants devaient également ajouter une description à côté des images des infrastructures. Que va-t-on y retrouver ? Que veut-on mettre en valeur ?

  • Infrastructures intégrées au milieu naturel
  • Discrètes et minimalistes
  • Favoriser la préservation des sommets
  • Pas d’observatoires en hauteur
  • Semblables à ce qui a été aménagé au sommet du mont Horizon
  • Privilégier les plateformes aux observatoires
Les infrastructures de type caillebotis

Suivant la présentation de plusieurs photos représentant chacune des infrastructures, les intervenants devaient choisir les images les plus représentatives et les assembler sur un panneau. Les intervenants devaient également ajouter une description à côté des images des infrastructures. Que va-t-on y retrouver ? Que va-t-il s’y passer ?

  • Les participants préfèrent des passerelles sans garde-corps
  • Ces passerelles pourraient servir à protéger des zones sensibles et à faire l’interprétation et l’éducation du milieu naturel
  • L’aspect ludique peut être intéressant pour attirer les familles et enfants
Les usages

Discussion sur les activités et événements que l’on aimerait pouvoir pratiquer ou tenir dans le parc

Prémisse
Il sera possible de pratiquer plusieurs activités libres dans le parc, soit la marche, la course à pied, le vélo de montagne et la randonnée équestre. Plusieurs clubs utilisent déjà les sentiers pour leurs activités encadrées. D’après vous, y a-t-il d’autres activités qui pourraient se tenir dans le parc ?

  • Ski d’ascension
  • Ateliers scolaires
  • Sports adaptés
  • Ski de fond
  • Ateliers d’observation et randonnées guidées
  • Ne pas permettre de démo de fabricants
  • Randonnée d’interprétation guidée
  • Sports adaptés pour personnes à mobilité réduite
  • Chiens en laisse en tout temps
  • Sentiers équestres dédiés
  • Vélos à assistance électrique
La tarification

Discussion sur les modèles de tarification à partir de la présentation de trois exemples. Les intervenants devaient recommander ou proposer un modèle à l’animateur.

Prémisse
D’après vous, quel devrait être le modèle de tarification pour l’accès au réseau de sentiers de Bromont ?

  • Gratuité pour les enfants
  • Tarif résident préférentiel ou sur une base volontaire
  • Tarif plus élevé pour les non-résidents
  • Montants reçus réinvestis dans les sentiers
  • Billetterie au pavillon d’accueil
  • Facilité pour payer l’accès (application mobile)
Les mots étiquettes

À partir d’une liste de mots, les intervenants doivent sélectionner les trois mots les plus représentatifs à propos du projet du parc des Sommets.

La majorité ont choisi :

  • Conservation/Environnement
  • Multi-usages
  • Éducation
L'intégration des arts à l'architecture

Prémisse
La politique d’intégration des arts à l’architecture s’applique lorsque le gouvernement du Québec verse une subvention à une personne, à un ministère ou à un organisme pour un projet d’immobilisation. Le ministère de la Culture et des Communications sollicite des artistes professionnels pour qu’ils créent des œuvres dans des lieux ouverts au public.

Que devrait inspirer et représenter une telle œuvre ?

  • À l’unanimité : la nature
  • Certains groupes aimerait qu’il y ait plus d’une œuvre

Selon vous, à quel endroit devrait-on implanter l’œuvre en question ?

  • Dans un endroit accessible à tous
  • Plusieurs ont choisi le pavillon d’accueil
La désignation, l'identité

À partir d’une liste de noms de destinations concurrentes, les intervenants doivent évaluer ou proposer un nom pour désigner le réseau des sentiers municipaux.

Prémisse
Plusieurs autres destinations proposent des activités similaires au futur réseau de sentiers, par exemple :

  • Sentiers de l’Abbaye d’Oka
  • MSS Bike Park
  • Vallée-Bras-du-Nord
  • Les sommets
  • Sentiers du Moulin
  • Parc de la rivière Batiscan

De plus, Bromont, montagne d’expériences possède un réseau privé distinct de vélo de montagne désigné sous les noms de Bromont et Ski Bromont.

Comment désigner la future identité du réseau de sentiers de Bromont, le futur réseau de sentiers de Bromont comprendra les secteurs du Parc, du mont Oak, du lac Gale et de la Montagne ? Comment la nommer pour la rendre distincte de BME et qu’elle résonne pour les Bromontois et les visiteurs ?

L’ensemble des citoyens ont repris la toponymie de Sommet et de sentiers dans le nom proposé:

  • Sentiers des Sommets de Bromont
  • Réseau des sommets de Bromont
  • Pics monts Brome
  • Sentiers de Bromont
  • Réseau de sentiers de Bromont