Forum de discussion-Parc des sommets

Des idées ? Des questions ? Des commentaires ? L'opinion de tous les citoyens et des futurs utilisateurs du parc est importante.

N’hésitez pas à nous laisser un petit mot et à suscité la discussion en préparation pour une rencontre avec les citoyens prévues au mois de septembre 2018.

Qu’est-ce que signifie pour vous le parc des Sommets ?

20 commentaires sur Forum de discussion-Parc des sommets

Nicole : Guest Report 3 mois

J'ai 75 ans...résidente de Bromont...j'ai contribué $ à Protégeon Bromont...espérant trouver la quiétude qui convient à un "village" comme Bromont.. Mais là, je vois que déjà chacun tire la" couverte" de son côté... et que certains se plaignent qu'il y a trop d'activités...Personnellement, j'aurais préféré qu'il y ait moins d'activités récréatives dans ce petit Parc de Conservation de la Nature où... je ne suis jamais allée parce que pas assez bien informée de sa situation (lieu)...où sont les entrées...y'a-t-il des coûts...des activités pour les aîné.e.s / résident.e.s sans être obligatoirement membre d'un "club de" ? Il y a un adage en anglais qui dit: "Small is beautiful"...et oui, en parlant d'anglais, pourquoi avoir choisi une firme qui me parle en anglais? Je "soumets" donc mon commentaire en tant que "résidente" de Bromont.

François Gay : Guest Report 3 mois

Je ne m'oppose pas aux cyclistes mais il serait bon de réserver certains sentiers pour la marche et l'observation de la nature. Avec l'âge on délaisse les roues pour la marche et le silence et nous sommes de plus en plus nombreux... De plus les pistes pour vélo sont nombreuses à Bromont et les passages de vélos ont un impact sur la conservation des sols, l'érosion et le reste. Il faut préserver des secteurs et séparer vélos et marcheurs... On peut aussi donner au Parc un volet éducatif sur l'histoire des collines Montérégiennes, la flore et la faune actuelle et tout ce qui touche la préservation de la nature. Il a fallu des milliers d'années pour élaborer l'écosystème du Mt Brome, conservons au moins un partie intacte. Merci à tous et.

Jen : Guest Report 3 mois

Quelle chance inouïe que de voir ce parc se réaliser! Une meilleure signalisation, des affiches situées à des endroits stratégiques montrant le réseau au complet pour que les gens se situent, un chalet simple et en harmonie avec la nature, des poubelles, des distributeurs de sacs (pour les maîtres de nos visiteurs à 4 pattes), des idées de trajet avec la longueur et le temps estimé. Maintenant, je fais du vélo et de la randonnée. Et j’ai un chien qui me suit lui aussi, tjrs avec sa laisse bien sûr. Et ce que j’adore c’est le partage des sentiers, la courtoisie entre les différents types d’usagers, ce qui en général selon mon expérience se passe. Mais je vois malheureusement souvent des critiques et des plaintes, chacun souhaitant avoir les sentiers que pour son sport. Mais là il est temps de faire face à la réalité: nous étions tous très fervents à l’idée de ce parc, nous le sommes toujours, et maintenant que nous l’avons il faut apprendre à partager, à se respecter... bref, à ne pas jouer aux rois de la montagne ;). Donc peut-être un simple code de vie, rappelant aux usagers que de se cotoyer dans ce magnifique parc doit être un plaisir et non une source de stress et désagrément. On peut se dire bonjour quand on se croise. On peut signaler notre présence (gentiment) pour avertir l’autre qu’on arrive. On peut se tasser pour laisser passer celui qui arrive. Bref, encourageons le savoir vivre avec peut-être quelques affiches à certains endroits pour encourager ces “règles” comme exemple aux sommets (les ratons souffrent d’indigestion- merci de repartir avec vos déchets), aux intersections populaires (traversée de moufettes- merci de ne pas bloquer le sentier), ... bref, une touche humoristique! Une grille tarifaire qui prend en considération les résidents vs les visiteurs.

Jean-Sébastien Cyr : Guest Report 3 mois

Étant adepte du vélo de montagne, je crois que certaines trails devraient être réservées aux vélos seulement. Non pas que nous voulons être les seuls à avoir accès à ces trails, mais plutôt dû au fait qu'il serait dangereux de les partager. Je parle entre autres des pistes comme "La rouche / Chaton bicolore" , "Mordor/Angmar", "Baska", "Newmus", "Rotule", etc. C'est purement une raison de sécurité autant pour les piétons que les cyclistes. Aussi, étant donné que je l'ai déjà vu de mes yeux, il serait important de mettre des indications de sens unique pour certaines pistes dont "Violence gratuite" et "Newmus" car certains les font en montant ne sachant pas comment se rendre au sommet autrement. Sinon, je suis bien d'accord à l'usage multiple pour la plupart des trails du réseau comme C1-C2-C3 et C4. Un travail important de signalisation serait à faire à l'entrée des pistes de type enduro. Ce ne doit pas être évident de se retrouver pour les non initiés au secteur. Le travail INCROYABLE qui a été fait dans les pistes telles que celles mentionnées plus haut est un exemple à suivre pour le développement futur. Bromont possède parmi les plus belles pistes au Québec. J'ose croire que l'an prochain je n'aurai plus à payer ma passe de saison à Bromont et ma passe des amis des sentiers et que tout le réseau sera accessible avec une seule et même passe. Un ménage/réaménagement de la piste qui connecte le P7 aux pistes "Mordor/Angmar" serait bien apprécié. :) Je tiens aussi à dire qu'à grande majorité, les gens sont respectueux et courtois dans les trails et que c'est bien plaisant ainsi. Il ne faut pas se laisser avoir par le comportement d'une minorité faisant passer les cyclistes/piétons/joggeurs pour des .... peu importe ! Aussi, malgré que la montagne soit assez propre et les gens soient assez respectueux de l'environnement dans la grande majorité des cas, des poubelles aux sommets ainsi que des indications qu'elles y sont pourrait diminuer la quantité de déchets dans la montagne. Je fais partie de ceux qui croient que si ça entrait dans le Camelbak à l'aller, c'est encore plus facile au retour, mais une poubelle ici et là aiderait peut-être ceux n'ayant pas cette mentalité. Tant qu'à y être : une toilette chimique au P7. La plupart des belles trails finissent dans ce coin et les toilettes les plus près sont très loin. Voilà. Merci!

Denise : Guest Report 3 mois

Comme tous les bromontois contribuent de gré ou de force, et que la vocation première de ce parc est préserver et conserver; j’ose espérer que les sentiers futurs, le refuge, la cabane à sucre auront moins d’impact négatif que les 8 maisons. Il est primordial d’asirer La survie des EFE et de limiter le nombre de sentiers... à 500 000 visiteurs espérés par année, j’espere que la conservation n’etait pas qu’un moyen détourné pour amasser des fonds...

Brigitte Potenza : Guest Report 3 mois

Bonjour! Notre famille est très heureuse que le Parc des Sommets sera une réalité bientôt. On espère que les sentiers seront disponible aussi pour les randonnées avec nos chevaux. Si oui, est-ce que c'est possible de trouver un façon d'informer les gens, surtout les gens sur vélo, comment partager les sentiers en respectant les chevaux, pour la sécurité de tous le monde. Si vous avez besoin des bénévoles pour aider a preparer les sentiers , ça sera plaisir de vous aider. Merci!

Luc Choiniere : Guest Report 3 mois

Est il possible d'imaginer un chalet un pavillon d'accueil, un centre des loisirs & des activités sociales et communautaires qui serait autrement qu'à l'image du statut quo des 100 dernières années au dépend de notre environnement ? Est qu'il y a une volonté politique ? Est ce qu'il y a une vision adaptée au contexte d'aujourd'hui et aussi pour les prochaines générations ? Est il possible de rejoindre, échanger, partager et convaincre nos dirigeants d'aller vers un bâtiment, un refuge qui sera durable , résiliant, confortable, autonome, écologique, sain, éco énergétique, bio-climatique, économique à long terme, Toutes mes démarches en ce sens se sont avérées infructueuses. Je me suis frappé à un mur. Je n'ai reçu aucun retour d'appel malgré mes nombreuses tentatives répétés en ce sens, malgré que j'ai fait valoir des points de vues qui sont bien informés. Évidemment, considérer profiter de l'expertise du récent double récipiendaire à la fois du meilleur entrepreneur en construction du Québec et du meilleur entrepreneur en construction écologique et durable au Québec, de l'APCHQ, Ce n'est pas une approche qui mérite la moindre attention, la moindre considération. Il n'y a pas plus sourd et aveugle que quelqu'un qui ne veut pas voir ni entendre. Personne ne doit s'inquiéter, le ridicule ne tue pas, Ce n'est pas le ridicule mais l'environnement qui va s'en charger... et vraisemblablement dans un futur encore beaucoup plus rapproché que l'on pouvait l'anticiper dans les scénario les plus pessimiste.

Marc Deslandes : Guest Report 3 mois

La 1ère motivation des principaux donnateurs demeure la conservation. De telles participations des gouvernements ne viennent pas sans condition... Merci de prendre le temps, de prendre le recul nécessaire pour trouver un juste équilibre entre la pratique de passions et la conservation d’un lègue pour les futures générations!

François Gay : Guest Report 3 mois

Un poème bien mérité pour le parc et le Mont. LE PARC DES SOMMETS DU MONT BROME Mont Brome, Tu es plus qu’un Mont, Tu es un lieu particulier Où la terre et les humains Ont fait de toi un point de rencontre privilégié. Comme tes sœurs Montérégiennes, Du Mont Royal au Mont Mégantic, Vous représentez un épisode inhabituel Où la planète dans sa lente évolution Fit apparaître près de sa surface encore jeune Un chapelet de dômes magmatiques Qui résistèrent à l’érosion des glaciers et du temps, Laissant la place à l’installation progressive sur vos pentes De multiples plantes, insectes et animaux, Bien avant l’arrivée des humains… Mont Brome, Tu es plus qu’un Mont, Tu es un lieu particulier Où la terre et les humains Ont fait de toi un point de rencontre privilégié. L’œil du voyageur d’aujourd’hui, À la faveur des premières ondulations des Appalaches, Est inévitablement attiré par ta proéminence, Qui, à la différence du Mont Shefford ton voisin, Présente des espaces déboisés où la verdure abondante de l’été Rappellent un peu les pâturages alpins et, il est facile d’imaginer Des vaches ou des moutons qui paissent tranquillement… La flèche argentée du clocher du village que l’on trouve à tes pieds, Renforce cette image bucolique des Préalpes vallonnées. Avec l’arrivée des premières neiges, La présence des skieurs semble toute naturelle, toute alpine, Et lors des soirées d’hiver tu es le seul qu’on illumine, Ajoutant à ta présence un côté magique et féerique… Mont Brome, Tu es plus qu’un Mont, Tu es un lieu particulier Où la terre et les humains Ont fait de toi un point de rencontre privilégié. Ceux qui ont eu l’audace d’aménager tes pentes, Ont fait de toi un centre de plein air où, Les marcheurs, les skieurs, les cyclistes, Des gens de tout âge et de tout origine Viennent s’évader, se détendre, se ressourcer… Gravir tes hauteurs dans tes boisés ancestraux Constitue toujours, une expérience physique et intérieure, Une rencontre plus intime avec soi, Un contact particulier avec les éléments minéraux, Les nombreux végétaux, les insectes et les animaux, La Vie que tu as nourrie et laissée si généreusement s’installer, La Vie, ta Vie dont l’humain fait partie intégrante… Mont Brome, Tu es plus qu’un Mont, Tu es un lieu particulier Où la terre et les humains Ont fait de toi un point de rencontre privilégié. Ton ascension s’accompagne souvent d’une élévation intérieure, L’impression d’être plus léger plus aérien. Tout parait plus simple, plus clair plus paisible, Alors qu’on s’éloigne de l’agitation urbaine et de ses bruits. L’arrivée sur ton sommet est, elle aussi, un événement inoubliable, L’œil peut contempler librement, sans limites les quatre horizons. Les pieds bien ancrés sur ton sol aux liens subtils avec le centre de la Terre, La tête tout près des nuages, de l’azur, de l’infini, Génèrent le bien être du corps et de l’esprit, Un cadeau de tous les sommets de la Terre, Un cadeau du Mont Brome et de ses collines environnantes, Une expérience humaine nécessaire à l’équilibre… Mont Brome, Tu es plus qu’un Mont, Tu es un lieu particulier Où la terre et les humains Ont fait de toi un point de rencontre privilégié. Afin de préserver les richesses Que tu partages si généreusement avec tous, Ceux là même qui reçoivent tes bienfaits, ceux qui vivent près de toi, Ceux dont le nom du village, Rappelle la relation intime qui existe entre eux et toi, Après de longues et nombreuses tergiversations Ont choisi de préserver pour toujours ton équilibre, En acquérant une partie de ton héritage ancestral. Ainsi naquit LE PARC DES SOMMETS. Tu as donné assez d’espace et de végétation pour les loisirs et l’habitat, Voici pour toi une pause bien méritée, Un temps pour panser tes plaies et guérir tes blessures, Laisser tes forêts continuer leur évolution sans fin et sans âge, Pour ton bien mais pour celui des générations actuelles et à venir. Ainsi, grâce à la détermination de ceux qui avaient été Touchés par tes richesses visibles et invisibles, Des sommets, ta flore et ta faune millénaires Vont rester encore longtemps tels que tu les as lentement élaborés, Pour le bien-être et le bonheur de tous. Mont Brome, Tu es plus qu’un Mont, Tu es bien un lieu particulier Où la terre et les humains Ont fait de toi un point de rencontre privilégié. Un lieu où le présent et le passé se côtoient, Dans l’harmonie et le respect. Tu es vraiment plus qu’un Mont À revisiter et redécouvrir… François Clavel Gay, été 2018 Texte modifié après la création du Parc des sommets.…

Alain Veillette : Guest Report 3 mois

Il faut penser que cet endroit magnifique n’est pas l’adage uniquement des cyclistes de montagne, mais aussi des randonneurs, courreurs, chevaliers, skieurs de fond... et pourquoi pas un peu de skimo ? (ski de montagne avec montée en peau de phoque, une activité qui gagne en popularité). Il faudra donc que tous les usagers mettent de l’eau dans leur vin, c’est une harmonie entre tous et avec la nature que nous recherchons.

Eric Leonard : Guest Report 3 mois

Le Parc des Sommets est l'endroit rêvé depuis des années afin d'y pratiquer notre activité préférée. Bromont est une ville de vélo depuis plus de 25 ans et son réseau de sentiers en a fait la renommé. Bien sur, il y a de la place pour l'ensemble des usagers non-motorisés dans le parc. Des aménagements partagés et des aménagements ciblés (par usage, par direction) forment un tout et favorise l'exploration de l'ensemble du massif. À priori, les usages et la configuration du réseau doit être comprises de tous. Chapeau au premier geste de signalisation qui montre la direction, l'usage, le niveau de difficulté et l'identification du sentier. Au niveau de la communication et de la transparence, il est important de rendre disponible les axes de réflexion qui permettent d'adopter certains modes de gestion. Le Parc est énorme et tout petit à la fois. Il faut faire attention à la surreprésentation des groupes d'usagers et s'assurer que tous soient représentés de manière proportionnelle, impartiale et sans objectifs corporatifs opérationnels. Pour conclure, il faut se rappeler à quel point nous sommes chanceux d'y être arrivé et que l'accessibilité au milieu naturel est ce qui a guidé la création du parc. Il faut favoriser l'ouverture et l'acceuil plutot que la répression et l'interdiction. On veut plus de rond vert et moins de rond rouge.

Jean-Martin Duhamel : Guest Report 3 mois

Étant donné la confusion qui règne à travers les utilisateurs du Parc des Sommets au sujet du plan directeur et des étapes à venir, il est demandé d'exposer le plan directeur, les étapes d'implantation du dit Parc, ainsi que la structure de fonctionnement de ce dernier, avant la rencontre du 22 septembre. Littéralement des centaines de personnes, en particulier des cyclistes de montagne, sont inquiets lorsqu'ils ou elles constatent, par exemple, les changements apportés à certains sentiers ultra populaires depuis très longtemps et qui ne semblent faire l'affaire (suite à la demande ?) que d'un groupe restrain de gens qu'on ne rencontre typiquement pas dans le reste des sentiers. Comme ces centaines d'utilisateurs et ambassadeurs du vélo à Bromont n'ont pas de voix (sans conflit d'intérêt professionnel) dans le projet, il n'en resort que du négativisme, de la frustration, des rumeurs, un climat malsain et cela encourage la reprise potentielle d'activités clandestines. Ils désirent être entendus et arriver préparés à la rencontre du 22 septembre. Cette demande va donc en ce sens et elle a un potentiel constructif et de rassemblement qui évitera toute discussion inutile ou perte de temps le 22 septembre.

Earl Laurie : Guest Report 4 mois

Je veux juste appuyer les commentaires de Robert Désourdy ci-dessous: je viens de rentrer d'une randonnée très agréable au Mont Bernard, mais j'ai été surpris de voir autant de sentiers identifiés comme fermés par la Ville de Bromont, ainsi que de nombreux vieux panneaux montrant "non ceci, non ça" qui ne devrait plus être là. Je peux parfaitement comprendre les préoccupations de la Ville en matière de responsabilité, mais le parc des Sommets a reçu beaucoup de financement public et de couverture médiatique. Les gens viennent à Bromont pour utiliser et profiter de nos systèmes de sentiers exceptionnels. Si j'étais un touriste, je pourrais être très frustré de découvrir tant de sentiers fermés… apparemment sans aucune raison valable. Cela étant dit: Un grand bravo à tous ceux qui ont travaillé à l’amélioration des sentiers du secteur du Mont Bernard. La Montée, entre autres, est une excellente amélioration.

Jean-Patrick Lebeux : Guest Report 4 mois

Est-ce que les coureurs de trail sont représentés dans les organismes consultés par la Ville de Bromont?

Jean-Philippe Jacobs : Guest Report 4 mois

Bromont est reconnue pour ses trails techniques et d’un niveau de difficulté quand même élevé sur la montagne (le stock). Les gens se déplacent de loin pour cela. Il faudrait donc conserver cette signature pour ce secteur du réseau et le voir bonifier avec de nouveaux sentiers d’un niveau supérieur dans un avenir rapproché... Les builders qui on construit ce secteur depuis plusieurs années devrait rester les dirigeant du développement…. Cela pour garder une uniformité dans le style/signature des trails.

Robert Désourdy : Guest Report 4 mois

je rencontre des gens de partout, La Tuque, Chicoutimi, Ontario etc. je vois des vieilles affiches de BME et de la ville qui indiquent sentiers fermés, pas de , pas de... de l'anti marketing à mon avis! Un investissement de plus de 9 millions qui indique fermé en pleine saison, c'est comme si BME décidait de ne pas ouvrir pendant un hiver parce que pas prêt et ce sans donner aucune explications. De grâces ouvrez ce chef d'œuvre que nous puissions en profiter en toute légalité.

Martel Lise : Guest Report 4 mois

Habitant près de la ceinture de randonnée sur le chemin Huntington,nous sommes à même de constater le manque de savoir vivre de nombreux cyclistes qui crient à tue tête sur les sentiers en plus de jeter des bouteilles vides sur notre propriété et de sortir des sentiers.Je suis très heureuse de l’ajout de ce parc mais inquiète de l’impact d’une fréquentation accrue de cyclistes peu respectueux de la faune,de la flore et des voisins des sentiers.Un gros travail d’education est à faire.De plus,il faudra de la surveillance au moins pendant les week end.Plus fondamentalement,si ce parc vise à protéger l’environnememt,le cyclisme y a t’il sa place?

Louis-Michel Menard : Guest Report 5 mois

Le nouveau Parc Des Sommets est la plus belle place au Québec pour pratiquer le vélo de Montagne. La qualité et le design de pistes tel que la Hummus, Larouche, la Chaton et bien d’autres sont unique. Les gens viennent de partout découvrir le Stock. Le standard de qualité de ces pistes est un exemple à appliquer aux autres pistes du réseaux et on doit s’assurer que ce standard soit maintenu et que de nouvelles pistes aussi intéressantes s’y ajoute. Vivement une meilleure communication de la part des administrateurs du réseau et surtout d’écouter les besoins et idées des usagers et Builders. Impatient de participer à la rencontre du mois de septembre… LM

Brigitte : Guest Report 5 mois

Cela signifie pour moi la valorisation de la protection de l'environnement tout en éduquant certains marcheurs moins agueris a être reconnaissant et respectueux de ces lieux précieux. Nous revenons de Charlevoix où nous avons marché l'Acropole des draveurs dans les hautes georges mais aussi le Pioui dans le parc des grands jardins et nous avons trouvé que les sentiers étaient vraiment super.... c.a.d. pas trop larges inutilement ( très important pour conserver le lien avec la nature) mais aussi avec quelques endroits plus aménagés (roches, trottoir, escaliers de bois, pancartes, etc) pour aider à realiser les passages plus difficules et ainsi protéger les zones plus fragiles. Car nous avons aussi remarqué que l 'humain, plus il est nombreux, a tendance a déborder des sentiers.... Les petits chalets très simples aussi. Bref une infrastructure respectueuse de la nature. Merci ! Brigitte

Valerie Beauregatd : Guest Report 5 mois

Le parc est un endroit où nous pouvons nous ressourcer en pratiquant nos sports favoris. Tous et chacun devront se respecter. Je rêve de conserver nos km de vélo de montagne!!! Cest mon moyen a moi de me sortir du train train quotidien.

Laissez un commentaire

Vos informations ne seront pas divulguées. Les champs requis sont identifiés.