Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

COVID -19 Mesures préventives en place

La Ville de Bromont prend des mesures pour éviter la propagation du coronavirus conformément aux directives de la Direction de la santé publique. Tous les bâtiments municipaux sont fermés au public jusqu’à nouvel ordre. 1-844-721-6094 : horaires et critères des centres de test, règles entourant les visites dans les installations de santé et les rendez-vous reportés ou annulés En savoir plus

Mise à jour le 1 juin 2020 à 19:22

Paroisse Saint-Francois-Xavier (1858)

Presbytère de Bromont
Curé Réal Lanoie
rlanoie@videotron.ca
650 Shefford
Bromont (Québec) J2L 1C1
450 534-2181

Dates des messes 

Quelques recettes à essayer

Merci pour vos témoignages

Calendrier des défunts et intentions de prière

La vie m’a appris…


Un brin d’histoire

…. avec Diane Potvin

Les églises de la Paroisse Saint-François-Xavier de Bromont.

Le 20 avril 1858, les habitants de West-Shefford demandèrent à Mgr de Saint-Hyacinthe de leur donner un prêtre-résident afin de leur faciliter les exercices de la sainte religion. Le 6 juin suivant, Mgr Jean-Charles Prince érigeait West-Shefford en cure et paroisse, auquel il donnait le nom de Saint-François-Xavier, le grand missionnaire de la compagnie de Jésus qui évangélisa les Indes et le Japon.

Première chapelle : elle fut bâtie au printemps de 1859, par contributions volontaires, corvées d’hommes et de harnais, dons de matériaux, travail…chacun suivant sa capacité. Elle mesurait 30 pieds X 20 pieds, avec galeries et jubé. Elle contenait 41 bancs. L’humble chapelle fut logeable à la fin juin 1859. Elle servira de sacristie lorsque la deuxième église sera ouverte au culte. Elle était en bois.

Ajout de Réal – (Cette première église se trouvait fort probablement sous la partie en bois de notre gazebo.)

Deuxième chapelle : au cours de l’hiver 1868, on a préparé et transporté sur place les matériaux de nécessité première : pierre, brique, bois de charpente, charroyés par corvées volontaires. Les travaux furent commencés au printemps 1868. L’église bâtie alors, mesure 60 pieds X 40 pieds, sans rond-point : elle fut placée tout vis-à-vis et environ quatre à cinq pieds en avant de la vieille chapelle. Elle ne fut logeable qu’après quatre années de pourparlers et de travail et, elle n’a jamais pu être parfaitement terminée. Elle était en brique.

Église actuelle : bénédiction de la pierre angulaire par Mgr Louis-Zéphirin Moreau, évêque de Saint-Hyacinthe, le 12 novembre 1889. Église de pierre de 150 pieds de long X 60 pieds de largeur ainsi qu’une sacristie en pierre de 50 pieds de long X 37 pieds de largeur.  Chaque église n’a pas vu le jour parce que la précédente avait été brulée mais parce qu’elle était devenue trop petite et désuète.


Du calme, le voyage est si court !

Une jeune fille avait pris place dans un véhicule public. Une vieille dame grincheuse vint s’asseoir à côté d’elle, en la bousculant, portant divers sacs. Le voisin, pris de colère, demanda à la jeune fille pourquoi elle n’avait pas protesté et fait valoir son droit: elle répondit avec un sourire: « Ce n’est pas la peine de se disputer pour si peu, le voyage ensemble est si court! » Je descends à la prochaine station…

Voici une réponse qui devrait être une devise écrite en lettres d’or dans nos comportements de tous les jours, et partout: « Ce n’est pas la peine de se disputer pour si peu, le voyage ensemble est si court! ». Si chacun pouvait se rendre compte que notre passage ici-bas est de si courte durée, l’assombrir par de futiles disputes serait une perte de temps et d’énergie. Quelqu’un nous a-t-il blessé le cœur?  Du calme, le voyage est si court!

Quelqu’un nous a-t-il trahi, brimé, ou humilié? Du calme, le voyage est si court! Quel que soit ce que l’on nous fera comme peines, rappelons-nous que le voyage ensemble est si court…

Revêtons-nous donc de douceur. La douceur est une vertu qui n’a jamais été synonyme de manque de caractère ni de lâcheté, mais bien plus synonyme de grandeur.

Notre voyage ensemble ici-bas est bien court et il est sans retour…

Personne ne connaît la durée de son voyage! Personne ne sait s’il devra descendre à la prochaine station!

* * * * * * * * * * * * * * *

Un mot de Réal…

Comment garder notre communauté vivante, suite à la lettre de nos évêques qui disaient que : « Nous églises n’ouvriront pas tout de suite »?  Édith et Henri nous ont livré leur témoignage à ce sujet, dans l’envoi de mardi dernier : « Nos rencontres du dimanche matin manquent à nos vies. Le fait de se saluer, de se recueillir le temps de la célébration, d’échanger entre nous sur nos familles, nos occupations, nos projets nous apportent un soutien, une raison et une joie de vivre ». De notre côté, nous avons choisi les messages par courriel pour nous garder unis et quand je lis les témoignages de certains d’entre vous, je me rends compte qu’il faut continuer. Pour ce qui est de nos rassemblements du dimanche matin, pour le moment, je vous invite à taper : Liturgie domestique en famille. Cette publication vient de l’Église France et vous pouvez y puiser plusieurs idées. Cependant, s’il vous vient de penser à quelque chose de spécial, vous nous en parlerez.

Un mot de Donna…

Félicitations à notre abbé Lanoie qui a été nommé curé des deux paroisses pour les prochains 6 ans!


Bois de chauffage à donner. Le bois est en longueur, pas débité. Sur le terrain de madame Louise Cloutier, 985, Boulevard Bromont, à Bromont, Qc, 450 534-2851


Message des évêques québécois

La pandémie et la guérison du corps social.

«Un cercle de vie a commencé à poindre au creux de cette crise : agissons en sorte que tout ce que nous apprenons en ce moment, en construisant une plus grande solidarité sociale, perdure dans le temps. Notre société en est capable et elle en a fait la preuve.»

«Nous avons voulu être au diapason d’une société placée en pause et retenant son souffle. Mais l’Église n’a pas cessé et elle ne cessera pas d’accompagner, par le soutien spirituel et la solidarité effective, ceux et celles qui souffrent davantage de la crise sanitaire et des bouleversements économiques qui en découlent. Continuons d’avancer ensemble pour réaliser une société plus solidaire et une véritable civilisation de l’amour!»


À nos prières

À nos prières monsieur Léonard Désilets, frère de Thérèse Désilets (Ronald Giguère), décédé le 16 avril à l’âge de 76 ans et 10 mois. Les funérailles et l’inhumation auront lieu ici plus tard. Madame Laurette Roy, sœur de madame Solange Roy (Gaston Malette), décédée le 16 avril, âgée de 87 ans et 11 mois. Monsieur André Ladurantaye, de Sainte-Anne-de-la Rochelle, décédé le 29 mars à l’âge de 60 ans. Il était le fils de feu Napoléon Landurantaye et de feu Marie-Jeanne Landurantaye

Parfois, dans le feuillet, je marquais des messes offertes par parents et amis. Certaines de ces messes avaient été offertes lors de la quête des funérailles, d’autres voulaient simplement nous rappeler le décès de certaines personnes à tel jour de l’année. Un peu comme le calendrier des saints, je vous partage le calendrier de nos défunts :

23 avril : Sylva Côté, (22e), Janine Beaudoin-Buck (15e), Raymond Simard (4e),
24 avril : Marie-Paule Pollender Paulhus (9e),
25 avril : Marie-Claire Potvin (15e),
27 avril : Roland Désourdy (9e), Guy Scott (1er),
28 avril : Fabien Papineau (5e), Lisette Thibault-Brunelle (2e),
29 avril : Margot Gosselin-Buck (13e),
30 avril :  Germain Désourdy (13e).

Si vous voulez rappeler à notre mémoire, des parents décédés, écrivez-moi.


Messes à la télé

Il y a une messe, du lundi au vendredi à 16 h sur MATV en direct de Granby.

Le dimanche à 10 h à Radio-Canada il a la messe provenant de différents endroits : Le Jour du Seigneur

Il y a également l’émission  La Victoire de l’amour qui fait aussi la lecture de l’évangile sur les ondes de TVA

Du lundi au vendredi à 5 h 15, le samedi à 5 h 45 et le dimanche à 5 h 30 et 12 h 30.


Prière du soir

Merci Seigneur pour ce jour qui finit, merci pour cette nuit qui vient, qu’elle m’apporte repos et force pour faire mieux demain.

Dans ce jour qui finit, tout n’a pas été beau, ni bien, ni parfait. Pardonne, oublie, Seigneur et donne le courage pour que demain soit meilleur qu’aujourd’hui.

Dans ce jour qui finit, des hommes et des femmes ont souffert, des enfants aussi. Fais que quelque chose vienne apaiser leur peine, fais que quelqu’un soulage leur chagrin. Guéris les malades, si c’est pour leur bien, donne du pain à ceux qui ont faim; et demain, il y aura moins de souffrance qu’aujourd’hui.

Dans ce jour qui finit, je n’ai pas été ce que j’aurais dû être. Fais-moi meilleur, mon Dieu, moins dur envers les autres, plus doux, plus patient. Fais-moi plus fort aussi, plus exigeant pour moi-même, plus actif dans mes travaux, plus charitable et plus souriant; et demain, il y aura plus de joie qu’aujourd’hui.

Amen.


Prière du malade

La dime, aussi appelée contribution annuelle, est une contribution volontaire qui sert à soutenir une paroisse. Les sommes d’argent reçues par le biais de la dime permettent d’assurer les différents services qu’exige la vie communautaire dans son ensemble et, en particulier, la dimension pastorale. Elles aident aussi à subvenir à tous les frais d’entretien, de chauffage, d’électricité, d’assurance, de téléphone. En participant à la dime et aux quêtes (avec enveloppes bien identifiées) vous pouvez bénéficier d’un reçu aux fins de l’impôt. Avec ce reçu, vous pouvez récupérer une partie importante de vos dons faits à la paroisse. Le geste que vous posez assure la continuité dans les services offerts.


Comment ça va chez vous ?

Ah chez moi, mes oignons ne se mêlent pas de leurs affaires, ma laitue me raconte des salades, mes citrons sont dans le jus, mes pommes ont rencontré un pépin, mes oranges restent dans leurs quartiers, mon concombre me raconte ses tranches de vies, mon lit est dans de beaux draps, mes tiroirs sont pas commodes, mon téléphone fait attention à sa ligne, mon réveil-matin est complètement sonné, j’ai demandé à mes poules de retourner chez œufs, mes crayons ont mauvaise mine, mes semelles sont à plats, ma lumière s’est fait une ampoule, mon peigne à mal aux dents…

Les petits tracas de la vie quoi ! – Auteur inconnu.


Aide pour ordinateur

Besoin d’aide pour votre ordinateur : Frédéric Guillet, 450 372-3519, fred_guillet@hotmail.com


Je dis souvent je t’aime

Je te dis si souvent «Je t’aime» que je me demande parfois si tu ressens ces mots toujours aussi forts. Je redoute par-dessus tout que tu ne les considères que comme une convention.

Quand je te dis « Je t’aime», je te dis: tu as touché mon cœur et tu m’as donné la vie. Tu t’es installée dans mon cœur et, quoiqu’il arrive, tu y resteras à tout jamais. Tu m’as appris comment aimer. Tu as abattu toutes mes barrières et tu m’as protégée…Tu as éveillé en moi des contrées que j’ignorais et des sensations que je ne soupçonnais pas. Tu as en toi toute la patience et l’attention, toute la compréhension et les égards qui permettent à notre rapport d’exister.

C’est pourquoi quand je te dis «Je t’aime», sache que ce n’est pas par habitude. C’est ma manière à moi de te remercier d’être ce que tu es et de te rendre un peu du bonheur que tu m’as donné.

– Arletha Miles


Intentions de prières

Voici des intentions de prière pour chaque jour, durant le mois de Marie :

Mardi 12 mai : nous prions pour que Notre-Dame des peuples unifie les chrétiens,

Mercredi 13 mai : nous prions Notre-Dame de Fatima,

Jeudi 14 mai : nous demandons l’aide de Marie qui défait les nœuds,

Vendredi 15 mai : nous implorons que Marie nous donne le goût de l’Évangile,

Samedi 16 mai : nous prions Marie de guérir les malades,

Dimanche 17 mai: nous prierons Marie Protectrice des familles de rester près de nous, et

Lundi 18 mai : nous prierons la Vierge, Médiatrice de grâces, de nous éclairer.

Un peu comme le calendrier des saints, je vous partage le calendrier de nos défunts :

14 mai : Morris McMahon (17e),

15 mai : Claude-Amédée Lussier (1er),

18 mai : Lionel Lessard (18e), Jeannette Benoit-Bessette (7e), Jeanne Brochen (5e), Claire Choinière (3e),

19 mai : Raymond Massé (25e).

À nos prières, monsieur René Leclerc époux d’Helen Skidds, demeurant à Shefford, décédé le 5 mai dernier âgé de 71 ans. Il était un assidu de nos messes du samedi soir.


Prière à Saint Joseph face à l’épidémie de coronavirus

Protégez, Saint Gardien, notre pays.

Éclairez les responsables du bien commun, afin qu’ils sachent – comme vous – comment prendre soin des personnes qui leur sont confiées.

Donnez l’intelligence de la science à ceux qui recherchent des moyens adéquats pour la santé et le bien-être physique de leurs frères et sœurs.

Soutenez ceux qui se dépensent pour les nécessiteux : bénévoles, infirmières, médecins, qui sont en première ligne pour soigner les malades, même au prix de leur propre sécurité.

Bénissez, Saint Joseph, l’Église : à commencer par ses ministres, fais d’elle un signe et un instrument de ta lumière et de ta bonté.

Accompagnez, Saint Joseph, les familles : par votre silence priant, construisez l’harmonie entre les parents et les enfants, surtout les plus petits.

Préservez les personnes âgées de la solitude : ne laissez personne dans le désespoir de l’abandon et du découragement.

Réconfortez ceux qui sont plus fragiles, encouragez ceux qui vacillent, intercédez pour les pauvres.

Avec la Vierge Marie, priez le Seigneur de libérer le monde de toute forme de pandémie.

Amen – Pape François


Ancienne Coutume

Dans le temps, en mai, on recevait une statue de la Sainte Vierge dans une petite boîte qui se promenait de maison en maison.  Tout le monde était très fier de la recevoir chez soi.

C’était un honneur.

En souvenir de cette ancienne coutume, je vous envoie la Vierge Marie pour qu’elle vous vienne en aide si vous le souhaitez.

Que vous y croyiez ou non, ce serait amical de faire suivre cette image afin que la Vierge

Marie voyage de maison en maison, de foyer en foyer, de bureau en bureau, d’ordinateur en ordinateur, de téléphone en téléphone, ….

Elle finira bien par arriver chez quelqu’un qui aura besoin d’elle….

Notre Sainte Mère : parcours le monde entier en emportant nos soucis avec Toi!

Je te l’envoie, fais continuer son chemin pour porter secours aux autres. Y a bien des gens qui ont besoin d’elle en ce moment.

Bon Voyage, Ma Sainte Mère.


Du nouveau à la maison de spiritualité des Trinitaires

Que c’est bon d’être à la maison !

Nous développons depuis quelques mois de nouveaux moyens technologiques afin de rendre nos ressourcements de plus en plus accessibles aux gens qui ne sont pas mesure de nous rendre visite. Nous sommes donc heureux de vous annoncer le lancement de ce premier projet que nous avons appelé « Que c’est bon d’être à la maison! ». Titre inspiré par la situation particulière que nous vivons présentement.

Chaque jour, nous vous offrirons des capsules de ressourcement préparées par différents intervenants qui viendront présenter des informations, des outils ou des réflexions sur un thème donné et selon des champs d’expertises variés. Le thème proposé sera modifié à chaque semaine.

Voici l’horaire type de la semaine :

Mardi : Portion musicale

Mercredi : La technique d’impact

Jeudi : Croissance personnelle

Vendredi : La vie de couple

Samedi : La famille

Voici la liste des thèmes pour le mois d’avril :

Semaine du 12 avril 2020 Comme un grand livre ouvert

Semaine du 19 avril 2020 J’Ose l’Amour

Semaine du 26 avril 2020 La foi, ce feu sacré

3 façons de visionner ces vidéos :

Sur notre site internet, sur notre page Facebook, Sur YouTube : faites une recherche sur “que c’est bon d’être à la maison”.  Nous espérons que ces capsules sauront susciter votre intérêt.

Nous vous invitons à continuer de nous suivre sur Facebook ou à www.maisontrinitaires.com afin de connaître les nouveautés et activités à venir. Une excellente façon de venir en aide à la Maison c’est de partager nos informations avec vos réseaux. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et/ou sujets d’intérêts. Nous vous souhaitons un bon visionnement et demeurons à votre écoute. Alain Labonté Directeur général

Madame Yolande nous offre cette pensée Vivre avec soin « Que le sage vive en son village comme l’abeille recueille le nectar, sans abimer la fleur dans sa couleur et dans son parfum.» Dhammapada (1er siècle AV. J.-C.)


Intentions de prière

Depuis le mois de novembre, madame Leila Plante nous propose des intentions de prière pour chaque jour, alors voici celles de la semaine:

Mardi, nous prions pour les malades et les mourants;

Mercredi pour les personnes seules et abandonnées;

Jeudi, pour les découragés, désespérés et angoissés;

Vendredi pour tout le personnel médical;

Samedi nous prions pour que le sang de Jésus couvre l’humanité;

Dimanche le 19, nous demanderons d’être capable de pardonner jusqu’à 77 fois 7

Lundi le 20, nous prierons pour tous les bénévoles.


Popote roulante de Cowansville

Vous offre l’opportunité de partager un repas communautaire complet, le mercredi midi, au coût de 6 $. Vous présentez au sous-sol de l’église Sainte-Thérèse entre 11 h 15 et 11 h 45 afin d’obtenir une place de choix. Repas congelés à petits prix également disponibles.

Informations : Chantal Lapointe, 450 263-9338


Il n’y a pas de jour parfait, mais il y a des moments où juste un simple geste peut le rendre inoubliable.

Merci à nos commanditaires !


Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.