Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

Non-conformité en matière de compost : Bromont occupe la peu enviable première place de la MRC Brome-Missisquoi

18 juin 2019 // Communiqué

De façon récurrente, les collectes de matières compostables de la Ville de Bromont reçoivent des avis de non-conformité aux normes de qualité de la Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles de Brome-Missisquoi (RIGMRBM) et à celles imposées par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.  En fait, Bromont obtient la première place des villes de la MRC Brome-Missisquoi en ce qui concerne le nombre de camions contenant des matières non-conformes.

« Habituellement, le fait d’obtenir la première place est une réjouissance.  Dans ce cas-ci, c’est très peu reluisant.  D’autant plus que les Bromontois compostent depuis plus longtemps que les autres citoyens des villes de la MRC Brome-Missiquoi.  Ce n’est pas une très grande fierté. », affirme le maire, Louis Villeneuve.

« Ça fait plus d’un an qu’on poursuit nos efforts de sensibilisation auprès des citoyens, et qu’on le répète : les sacs de plastique, quels qu’ils soient, ne vont pas dans le compost! », renchéri M. Villeneuve.

Civisme et efforts collectifs

Ces comportements ruinent les efforts de plusieurs citoyens qui disposent de leurs matières organiques correctement. En plus des objets non répertoriés sur la liste des matières acceptées dans le bac brun, le transporteur constate la présence d’une grande quantité de sacs de plastique compostables ou non, de plastique, de verre, de métal et même de produits dangereux comme de la peinture.

Il est primordial que tous les citoyens fassent preuve de civisme. En déposant des matières refusées dans les bacs bruns, il y a contamination des matières des voisins, mais aussi celles de plusieurs villes avoisinantes. Il est avantageux pour chacun d’éviter que les matières organiques se retrouvent à l’enfouissement. Si le tri est fait correctement, c’est 45 % du contenu du bac à déchets qui se retrouve dans le bac brun et ne prend pas le chemin du dépotoir.

Pour revoir les matières acceptées dans le bac brun.

Une grande quantité de sacs de plastique, compostables ou biodégradables, se retrouvent dans les chargements de matières organiques. Tous les sacs en matière plastique sont interdits depuis le 3 octobre 2018.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le plastique, les canettes et les bouteilles de plastique sont des matières recyclables et non compostables.

Oups ! Malgré le fait que le petit bac de cuisine reçoive les matières compostables, ce dernier ne l’est pas pour autant !

-30-

Source:

Amélie Casaubon
Coordonnatrice des communications et service aux citoyens
Ville de Bromont

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles