Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

Prévention de la maladie de Lyme: la Ville de Bromont participe à un projet de recherche et les citoyens sont invités à y participer

24 mai 2019 // Communiqué

Afin d’améliorer la prévention de la maladie de Lyme, qui se transmet par une piqûre de tiques, la Ville de Bromont en collaboration avec la Direction de santé publique de l’Estrie participe à un projet de recherche mené par une équipe de l’Université de Montréal. Le projet comporte deux volets, soit un premier qui vise la sensibilisation et l’engagement des citoyens dans des activités de prévention, et un deuxième qui a pour but de diminuer le nombre de tiques infectées dans l’environnement.

À partir du du 27 mai et tout au long de la période estivale, des équipes composées de chercheurs et d’étudiants de l’Université de Montréal parcourront les sentiers et les parcs de la municipalité pour installer des stations à appâts. Certaines stations seront installées, à l’extérieur, à proximité des résidences, d’autres seront installées en bordure de sentier. Des rubans de couleur seront installés près des stations pour faciliter leur repérage. Ces stations contiennent un appât médicamenté pour les petits rongeurs sauvages. Une fois ingéré, ce médicament les protège contre les tiques et contribue à diminuer le nombre de tiques infectées dans l’environnement. Ces stations ne contiennent pas de substances dangereuses pour les personnes ou les animaux de compagnie. Cependant, afin de garantir le succès du projet, il est important d’éviter de toucher aux stations et aux rubans et de les laisser en place.

Les citoyens de la Ville de Bromont seront également sollicités afin de participer activement aux activités de sensibilisation réalisées dans le cadre du projet. Des ateliers de formation sur la prévention de la maladie de Lyme, des groupes de discussion et des activités d’identification des tiques sont prévues. Les citoyens seront également sollicités pour répondre à une enquête téléphonique qui permettra de recueillir des informations sur l’efficacité de ces actions. Les Bromontois sont invités à surveiller leurs messages électroniques et le site internet de la ville pour connaître les dates des activités et s’inscrire.

Ils peuvent également s’inscrire à la liste d’envoi de l’équipe de recherche pour recevoir directement les nouvelles du projet en contactant Danaelle Page, agente de recherche à l’Université de Montréal.

Pour en savoir plus sur les moyens pour se protéger contre les piqures de tiques, on peut consulter le site du ministère de la Santé et des services sociaux du Québec.

-30-

Source:

La Direction de santé publique du CIUSS de l’Estrie-CHUS
Les chercheurs de l’Université de Montréal
Ville de Bromont


S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.