Eau

Gérer notre eau de manière intégrée et responsable.

Propositions d’actions

engagement-BromontLa Ville s’engage:

  • Adopter un plan de gestion intégrée des eaux prévoyant entre autres :
  • La protection de la rivière Yamaska, des corridors bleus et des lacs, notamment par la restauration obligatoire des bandes riveraines et la mise en oeuvre du plan d’action pour le lac Bromont
  • L’adoption de mesures de gestion et de suivi de la qualité des eaux sur la base d’indicateurs précis
  • Une politique d’économie d’eau potable
  • Un plan de gestion intégrée des eaux de ruissellement de toutes provenances
  • Une réglementation relative à la gestion des eaux de ruissellement pour tout projet de développement
  • L’adoption de mesures de gestion des algues bleues conformes aux orientations proposées par les travaux de recherche effectués entre 2005 et 2011 par l’Université du Québec à Montréal (UQAM)
  • La mise à niveau du réseau d’égout sanitaire et l’élimination des eaux parasitaires (infiltration des eaux pluviales dans le réseau sanitaire) afin d’éviter les débordements d’eaux usées dans l’environnement
  • Informer périodiquement les citoyens et les ICI des actions à poser pour assurer une meilleure gestion de l’eau, en collaboration avec la MRC Brome-Mississquoi, les organismes et les experts locaux.

entreprisesPour les entreprises et organismes

  • Respecter le règlementsur le contrôle de l’érosion de la Ville de Bromont et mettre en place des solutions innovantes pour gérer les eaux de ruissellement.
  • Adopter des mesures de protection de la nappe phréatique et des cours d’eau en prévoyant notamment le contrôle des rejets industriels, une bonne gestion des pesticides, le contrôle de l’érosion, et la restauration des berges.
  • Mettre en oeuvre une stratégie d’économie d’eau potable.
  • Assurer le bon entretien et le bon fonctionnement de la « trappe à graisse » des cuisines commerciales (par exemple les restaurants,
    cafétérias, auberges) pour éviter d’engorger les égouts et de surcharger l’usine d’épuration.

_citoyen

Pour les citoyens

  • Doter la maison ou l’édifice à appartements/condos d’un équipement pouvant recueillir l’eau de pluie, l’eau grise et les eaux de ruissellement pour l’entretien du jardin, de lavage de voiture, etc.
  • Installer des appareils domestiques à faible consommation d’eau et utiliser des produits nettoyants écologiques sans phosphate.
  • Reboiser la bande riveraine le long des cours d’eau et des lacs.
  • Pour les résidences non desservies par les égouts, bien connaître le fonctionnement du système de traitement des eaux usées et/ou du lac artificiel et les utiliser adéquatement afin d’éviter la contamination de la nappe phréatique ou des cours d’eau.
  • Ne pas utiliser de pesticides ou d’engrais chimiques surtout si le terrain est situé à proximité d’un plan d’eau.
  • Identifier les petits gestes familiaux qui permettent de réduire la consommation d’eau potable à la maison.
Engagements des citoyens

Pour atteindre les objectifs fixés en 2030, il faut commencer par des gestes concrets. Voici des actions proposées par les citoyens afin de faire leur part.

Faire de l »achat responsable en se procurant des produits nettoyants écologiques.

Achat de toilette à faible débit.

Acheter des machines à pression et les installer dans chaque caserne pour le nettoyage des véhicules.

Ajouter 2 capteurs d’eau de ruissellement près de notre bureau-résidence et de l’allée des voitures pour éviter l’érosion de notre terrain situé à flan du Mont Soleil.

Aménagement paysager réalisé avec des plantes indigènes irriguées en eau de pluie par un système automatique.

Aménager nos sentiers de façon à minimiser l’érosion dû aux précipitations

Assurer le bon entretien et le bon fonctionnement de la « trappe à graisse » des cuisines commerciales (par exemple les restaurants, cafétérias, auberges) pour éviter d’engorger les égouts et de surcharger l’usine d’épuration.

Distributeur d’eau.

Doter la maison ou l’édifice à appartements/condos d’un équipement pouvant recueillir l’eau de pluie, l’eau grise et les eaux de ruissellement pour l’entretien du jardin, de lavage de voiture, etc.

Éviter de laver l’entrée de voiture.

Faire de la conservation d’eau de 2 % à chaque année.

Faire ma part pour protéger la nappe phréatique et les cours d’eau, notamment en utilisant des produits d’entretien biodégradables.

Favoriser les produits nettoyants biologiques et sans phosphate.

Fermer l’eau quand je lave mes dents.

Identifier les petits gestes familiaux qui permettent de réduire la consommation d’eau potable à la maison.

Installation de pots dans les réservoirs de nos toilettes pour diminuer le volume d’eau utilisé.

Installation d’aérateurs d’eau pour chaque robinet de lavabos.

Installer des appareils domestiques à faible consommation d’eau et utiliser des produits nettoyants écologiques sans phosphate.

Installer des appareils domestiques à faible consommation d’eau et utiliser des produits nettoyants écologiques sans phosphate.

Installer un tonneau pour récupérer l’eau de pluie.

J’ai utilisé la subvention prévue par la Ville pour acheter un baril d’eau de pluie et l’installer. Je l’utilise et continuerai de l’utiliser pour arroser mes plates-bandes, mon jardin, etc.

Chaque jour, je fais une lessive à chargement complet et à quantité d’eau minimale, grâce à un lave-linge frontal. Je prends une douche rapide. Je ne fais jamais couler l’eau du robinet inutilement.

Je n’utilise aucun produit pesticide ou engrais

La famille s’engage à installer des pommeaux de douche à faible débit.

La famille s’engage à ne pas laisser les robinets ouverts inutilement lors des situations suivantes: brossage des dents, douche, nettoyage divers, en cuisinant, etc.

Laver à l’eau froide.

Limiter l’arrosage de la pelouse

Limiter ma consommation d’eau à I’intérieur et à l’extérieur de ma maison.

Lors des douches fermer le robinet quand je lave mon corps et mes cheveux

Maintenir en tout temps un cul de poule dans l’évier de la cuisine afin de récupérer les eaux (ex. lavage de mains / service d’un verre d’eau) comme eau de rinçage de la vaisselle avant de la mettre dans le lave-vaisselle

Mettre une distributrice d’eau à la disposition des employés.

N’utiliser aucun pesticide ou produit de traitement sur mon terrain, favoriser les écosystèmes naturels pour ma pelouse et composter les matières organiques végétales.

Ne jamais tirer la chasse d’eau pour rien!

Ne pas arroser inutilement la gazon l’été

Ne pas utiliser de pesticides ou d’engrais chimiques surtout si le terrain est situé à proximité d’un plan d’eau.

Nos équipements sont neuf et écologique. lave-vaisselle, système de nettoyage etc.

Notre maison est autonome: puits privé, fosse septique, écoflo: Nous traitons nos eaux usées avant de les relâcher dans l’environnement: un investissement privée important qui va bien au delà de la compensation de la ville.

Réduire notre consommation d’eau et augmenter sa récupération.

Prévoir l’installation d’appareils à faible consommation d’eau lors de projets de rénovations/agrandissement futurs.

Reboiser la bande riveraine le long des cours d’eau et des lacs.

Récupération des eaux de pluie pour arroser les fleurs et le potager.

Remplacer les appareils domestiques par des appareils à faible consommation d’eau

Réutiliser et/ou recycler l’eau de procédé « propres » dans d’autres procédés.

Réutiliser l’eau de nettoyage des légumes pour arroser les plantes en pots intérieures ou extérieures

Se procurer un baril de récupération d’eau de pluie, utiliser le minimum de quantité nécessaire, Enseigner aux enfants que l’eau est précieuse.

Sensibiliser les enfants à la réduction de l’usage de l’eau.

Un geste anodin qui peut faire une différence: ne jamais jeter un contenant quelconque fermé qui serait encore mouillé à l’intérieur, le laisser sécher à l’air libre pour récupérer l’eau dans l’air.

Utilisation de l’eau pluie pour l’élevage des lombrics.

Utiliser des équipements de lavage a pression utilisant un débit d’eau réduit.

Utiliser un bassin de récupération d’eau de pluie pour arroser les plantes.

Utiliser un bon paillis pour recouvrir mon jardin de façon à diminuer la quantité d’eau nécessaire.