Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Actions de protection de la tortue des bois

La tortue des bois est une espèce jugée menacée au Canada et vulnérable au Québec au sens de la loi, et son habitat est fortement dégradé dans le sud du Québec.

La tortue des bois, votre paisible voisine

Comme beaucoup d’espèces, la tortue des bois pointe le bout de son nez au printemps. Étant un reptile, elle cherche donc du soleil pour accumuler l’énergie qui lui est nécessaire pour effectuer son cycle vital. Bien qu’elle revienne à la rivière régulièrement, la tortue des bois s’aventure justement en milieu boisé pour s’alimenter. C’est à ce moment qu’elle risque de se retrouver dans les champs agricoles ou près des routes! Puisqu’elle cherche à pondre dans des bancs de sable ou de gravier, elle se retrouve parfois en danger d’être frappée par la machinerie agricole, les voitures, les véhicules récréatifs ou lors de travaux d’entretien ou d’aménagement. Il faut donc être vigilant durant sa période d’activité, du 15 mai au 15 septembre, avec une attention particulière pour le début du printemps et la fin de l’automne!

Désormais reconnue comme espèce vulnérable (au Québec) et menacée (au Canada), la tortue des bois a besoin de votre aide, puisque la perte de seulement quelques individus adultes peut mener à la disparition d’une population en l’espace de quelques années. Si vous voyez une tortue, notez-le en tout simplicité sur le site carapace.ca! Et si vous la voyez pondre, délimitez le site afin d’éviter de circuler dessus. Peut-être aurez-vous la chance de voir les petits naître! Finalement, tentez de prévoir les travaux dans son habitat hors de sa période d’activité.

Pour plus de renseignements, contactez l’OBV Yamaska :
450 956-1164, poste 224

michel.landry@obv-yamaska.qc.ca

www.obv-yamaska.qc.ca


La Ville de Bromont a participé aux rencontres et démarches d’élaboration du Plan de protection et rétablissement de la tortue des bois du bassin versant de la Yamaska. Au terme de longues réflexions et de plusieurs échanges notamment avec les municipalités, la MRC Brome-Missisquoi et les citoyens concernés, l’Organisme de bassin versant de la Yamaska (OBV Yamaska) a déposé la version finale pour approbation du Plan. La Ville désire s’engager à la protection des écosystèmes sensibles et des espèces à statut qui y vivent, et que son territoire recoupe l’habitat de la tortue des bois.

L’OBV Yamaska oeuvre au développement d’un plan de protection de la tortue des bois à l’échelle du bassin versant de la Yamaska. Ce projet caractérisera les menaces auxquelles font face les populations et permettra de rencontrer et sensibiliser les différents acteurs concernés. Des démarches d’intendance pourront ainsi être menées auprès des MRC, des municipalités et des propriétaires de terrain situés dans l’habitat de l’espèce.

Pour la rivière Yamaska, secteur Bromont, ce sont la discontinuité des milieux naturels, la présence de bâtiments et de routes, de terres agricoles non cultivées aux extrémités de l’habitat, et la présence marquée de terrains privés au centre de ce dernier qui induisent les risques pour l’espèce.

Des activités de sensibilisation à la problématique de l’espèce s’effectueront sur le territoire de Bromont.

Durant leur saison active, de mai à octobre, les tortues se déplacent pour diverses raisons. C’est pourquoi l’équipe de Carapace a besoin de votre aide. Si vous voyez une tortue au Québec, veuillez nous en informer en remplissant la fiche de signalement.

Plus d’informations: