Journée de l’environnement 2019

La journée du 25 mai à Bromont pour sensibiliser la population et encourager des actions en faveur de la protection de l'environnement.

 

 

Stationnement de l’hôtel de ville de Bromont
88 boulevard de Bromont
Samedi 25 mai, de 10 h à 14 h
Beau temps, mauvais temps.

Emplacement des activités

 

 


Activités

Plantation d’arbres – îlots de fraîcheur

À l’occasion du mois de l’arbre, la Ville de Bromont encourage les citoyens à créer des îlots de fraîcheur! Pour cette première édition, la Ville de Bromont plantera des arbres à l’hôtel de ville de Bromont à compter de 10 h ce qui donnera la coup d’envoi à la première édition de la Journée de l’environnement.

Les citoyens sont invités à partager les endroits où ils aimeraient voir plus d’arbres. Chaque année, la Ville s’engage à planter des arbres.


Opération tintamarre

Les citoyens sont invités à apporter leurs contenants de verre pour inaugurer le nouveau conteneur dédié spécialement à recueillir cette matière. Le conteneur sera exceptionnellement à l’hôtel de ville, le samedi 25 mai. Ensuite, il sera déménagé sur le terrain du Métro Plouffe.

Samedi 25 mai, faites du bruit !

Accepté: bouteilles de vin, pots Masson, pots de confiture, pots de condiments (cornichons, olives, etc.), contenants alimentaires en verre. Les couvercles et les étiquettes peuvent demeurer en place.

Refusé: verres culinaires (pyrex), ampoules, lunettes, pare-brise, miroirs, écrans de télévision.

Le verre ainsi recueilli sera acheminé à l’entreprise 2M Ressources de Saint-Jean-sur-Richelieu qui a traité jusqu’à maintenant plus de 50 000 tonnes métriques de verre en provenance de la récupération avec consigne et plus de 100 000 tonnes métriques en provenance de la cueillette sélective. Le verre est trié selon la qualité et la couleur pour ensuite être nettoyé et broyé selon plusieurs normes granulométriques. Le verre recyclé est utile, entre autres, dans les applications suivantes: fabrication de bouteilles et contenants, fabrication de produits d’isolation, agrégats utilisés dans la fabrication de béton, moyen de filtration, abrasifs.


Déchiquetage de documents confidentiels

Les citoyens de plus en plus préoccupés par le vol ou la fraude d’identité, la Ville de Bromont offre chaque année un service de déchiquetage de documents personnels gratuit. Pour ce faire, une unité de déchiquetage mobile se rend dans le stationnement de l’hôtel de ville  afin de détruire les documents confidentiels périmés des citoyens et ce, de manière tout à fait sécuritaire.

L’opération déchiquetage est exécutée sur place par une firme spécialisée dans le domaine. En effet, des pratiques exemplaires rigoureuses assurent la sécurité et la confidentialité de ce service qui comprend la destruction de papiers (relevés bancaires, relevés de cartes de crédit, déclaration de revenus, factures, etc.) ainsi que la destruction du plastique (cartes d’identité).

Les éléments sont déchiquetés dans des unités de déchiquetage mobiles industrielles de manière à ce qu’il soit tout à fait impossible de les reconstituer.


Échec au crime

Des représentants de l’organisme seront sur place pour parler d’Échec au crime. Des policiers du Service de police de Bromont seront également présents pour répondre aux questions.

Échec au crime est composé de bénévoles actifs et dédiés au bien-être de leur communauté. Échec au crime propose une méthode aux forces policières pour recevoir de l’information du public dans leurs efforts de prévention du crime. Ces efforts se traduisent par des arrestations de criminels, en saisies de biens volés et en saisies de drogues.


Bannissement des sacs de plastique

Le conseil municipal de la Ville de Bromont rejoint un mouvement mondial qui a décidé d’agir afin de protéger l’environnement et a donné avis de motion , lors de la séance du 1er avril, afin d’interdire la distribution de certains sacs d’emplettes en plastique dans les commerces de détail. Le règlement adopté le 6 mai a prévu une période de grâce d’une durée de six mois.

Afin de souligner cette importante décision, la Ville de Bromont distribuera un sac réutilisable aux citoyens qui se présenteront à la Journée de l’environnement. Quantité limitée.


Distribution d’arbustes

Une rive en gazon n’est pas adéquate pour protéger les cours d’eau et les lacs. La MRC Brome-Missisquoi sollicite l’implication des riverains afin d’améliorer cette situation en 2019. La MRC propose des arbustes indigènes propices à la revégétalisation de bandes riveraines. Planter des arbustes en bandes riveraines permet d’avoir un impact à court terme sur l’érosion, la sédimentation et le lessivage de fertilisants. Le projet fait partie d’une des solutions aux problèmes de prolifération de cyanobactéries en lien avec les apports excessifs de phosphore dans l’eau. Les citoyens sont encouragés à restaurer leur rive en procédant à la plantation de végétaux composés prioritairement d’espèces indigènes, variées et adaptées aux rives.

Comment se procurer les arbustes

  • Distribution libre sous la formule du premier arrivé, premier servi  : 2 arbustes par citoyen
  • DÉJÀ COMPLET ! Distribution réservée : les citoyens devaient réserver au 450 534-2021 poste 4103 auprès de Louise Rocque.
  • Les résidents désirant obtenir une quantité plus importante d’arbustes doivent communiquer directement avec la MRC Brome-Missisquoi

Distribution d’arbres

Chaque année, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, en collaboration avec l’AFSQ, offre des arbres à des écoles, des municipalités et des organismes pour leurs activités. Les arbres offerts par le ministère dans le cadre du Mois de l’arbre et des forêts sont de jeunes arbres de 2 ou 3 ans, soit des pousses de 25 à 100 cm de haut en moyenne.

La Ville de Bromont procèdera à la distribution de ces arbres lors de la Journée de l’environnement. Il n’est pas possible de connaître à l’avance les espèces d’arbres qui seront disponibles, mais chaque année une variété de feuillus et conifères est distribuée. Il s’agit toujours d’arbres indigènes de grande taille. Premier arrivé, premier servi. Quantité limitée.

Au Québec, la population souligne en mai le Mois de l’arbre et des forêts afin de démontrer son attachement à cette richesse collective. C’est également pour se rappeler que cette même population appartient à un peuple dont l’histoire est intimement liée à la forêt et que cette ressource renouvelable est toujours essentielle pour le développement économique et social du Québec.

Variétés possibles pour la distribution :

  • Pinus Nigra (conifère)
  • Picea Abies (conifère)
  • Amélianchier Canada
  • Quercus rubra (chêne rouge)
  • Tilia Cordata

Point de dépôt pour le recyclage des instruments d’écriture usagés

Les citoyens peuvent disposer des stylos et des capuchons de stylos, des porte-mines, des marqueurs et des capuchons de marqueurs, des surligneurs et des capuchons de surligneurs lors de la Journée de l’environnement.

Les instruments d’écriture sont ensuite acheminés chez Bureau en gros qui offre un programme de recyclage. Les instruments seront séparés par types de plastiques. Ils seront ensuite nettoyés avant d’être extrudés en granules de plastique qui entreront dans la fabrication d’objets d’usage courant.


Point de dépôt pour les capsules de café

Lors de la Journée de l’environnement, les Bromontois pourront déposer exceptionnellement leurs capsules de café.

Habituelement, la collecte se fait aux Ateliers municipaux au 20 rue du Pacifique Est, de 7 h à 12 h et de 13 h à 16 h, du lundi au vendredi, et lors des es samedis d’Écocentre. Les capsules sont ensuite envoyées à une usine de recyclage.


Organismes œuvrant en environnement sur place

Action conservation du bassin versant du lac Bromont
Par ses actions, l’Action conservation du bassin versant du lac Bromont (ACBVLB) participe concrètement à la conservation et la saine gestion du bassin versant du lac Bromont.

Organisme de bassin versant de la Yamaska
L’Organisme de bassin versant de la Yamaska (OBV Yamaska) est une table de concertation regroupant les différents intervenants du milieu afin de faire une gestion durable et intégrée de l’eau du bassin versant.


Présence du Service des incendies

Les pompiers seront sur place pour faire de la sensibilisation sur l’utilisation des avertisseurs de fumée et des détecteurs de monoxyde de carbone, en plus de donner des conseils sur les piles et appareils usagés.

Qu’est-ce que le monoxyde de carbone?

Le monoxyde de carbone, ou CO, est un gaz toxique qui ne se voit pas et ne se sent pas.  Une intoxication au monoxyde de carbone peut être difficile à reconnaître, car les symptômes peuvent s’apparenter à ceux de d’autres problèmes de santé.Ce gaz se transforme lors d’un problème de fonctionnement ou une mauvaise utilisation d’un appareil à combustion solide et liquide, comme les bonbonnes de propane ou un véhicule en fonction dans un garage attenant à la maison.


Analyse d’eau 

Il est possible de se procurer une petite bouteille pour échantillonnage à l’hôtel de ville. Il est de la responsabilité des propriétaires d’un puits individuel de procéder aux analyses de l’ eau pour assurer que celle-ci est potable. Il est recommandé de faire l’analyse bactériologique de l’eau deux fois par année, soit au printemps et à l’automne et lorsqu’un changement de goût, d’odeur ou d’apparence de l’eau est constaté.

Analyse minéralogique gratuite :

  • minéraux ou dureté, fer, manganèse, soufre, TDS et alcalinité
  • bouteilles d’échantillonnage disponibles aux comptoirs de la ville à compter du 6 mai 2019. Les citoyens peuvent aussi prendre n’importe quelle bouteille bien rincée.
  • les bouteilles d’échantillonnage devront être apportées au kiosque le samedi 25 mai entre 10 h et 12 h

Un rabais de 10$ par analyse bactériologique ou arsenic sera accordé aux citoyens qui ont assisté à l’activité du 25 mai 2019 par Les traitements d’eau Bonne Eau Inc.

Informations utiles pour les propriétaires de puits

Propriétaires de puits, que faut-il faire analyser ?
La qualité de l’eau de mon puits
Contamination de l’eau potable d’un puits


Sensibilisation à la maladie de Lyme

La présence des tiques pouvant transmettre la maladie de Lyme a été documentée dans plusieurs régions du Québec, mais surtout dans la nôtre, et le nombre de personnes infectées augmente année après année. Les personnes faisant des activités à l’extérieur, telles que randonnée, jardinage, camping, entre autres, et pouvant être en contact avec la végétation, risquent davantage d’être exposées aux tiques. Certains travailleurs dans les secteurs de la voirie, les moniteurs de camps d’été, sont aussi plus exposés.

Présence de Pierre-Luc Brien, candidat à la maitrise en gestion de l’environnement et stagiaire au CIUSSS de l’Estrie – CHUS pour sensibiliser à la maladie de Lyme