Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Prévention de la maladie de Lyme

La maladie de Lyme est causée par une bactérie qui se transmet par la piqûre d’une tique infectée. C'est une maladie qui doit être prise au sérieux puisqu'elle peut entraîner de graves conséquences telles que de l’arthrite ou des atteintes au système nerveux si elle n’est pas traitée à temps.

Heureusement, il est facile de se protéger contre les piqûres de tiques.

Mise en garde pour l’automne

Les tiques à pattes noires susceptibles de transmettre la maladie de Lyme peuvent être actives à partir de 4°C. Le risque de piqûre est présent surtout au printemps et à l’été, mais il persiste jusqu’à l’automne. Pendant cette période, il est important de se protéger. Le risque d’infection est autant pour les animaux que pour les humains.

Où sont les tiques?

Une piqûre de tique peut survenir n’importe où en Montérégie, principalement dans les :

Je me protège

Sentier boisé

L’adoption de mesures préventives simples et accessibles permet de limiter considérablement le risque d’être piqué ou de développer la maladie. Sachez que ces mesures sont particulièrement pertinentes en prévision ou suivant des activités extérieures qui se déroulent dans un boisé ou sur un terrain propice aux tiques (herbes hautes, arbustes, proximité de boisés, de haies ou de tapis de feuilles mortes au sol). Certaines sont aussi indiquées lorsque vous faites des activités en contact avec les végétaux, si vous demeurez dans une municipalité où les tiques sont très abondantes.

Avant et pendant l’activité

L’objectif est de limiter les contacts directs avec les tiques. Il est donc recommandé de :

Après l’activité ou en fin de journée

Comme le risque de développer la maladie de Lyme augmente lorsqu’une tique reste accrochée plus de 24 heures, il est souhaitable de la retirer rapidement advenant une piqûre. Attention : la piqûre de tique n’est pas douloureuse. Peut-être avez-vous été piqué à votre insu?

Réduire le nombre de tiques dans son environnement

Sachez que certains habitats sont moins favorables à l’exposition aux tiques :

En savoir plus

Santé Montérégie

Centre d’expertise et de référence en santé publique

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Projet de recherche sur la maladie de Lyme

Afin d’améliorer la prévention de la maladie de Lyme, qui se transmet par une piqûre de tiques, la Ville de Bromont en collaboration avec la Direction de santé publique de l’Estrie a participé à l’été 2019  à un projet de recherche mené par une équipe de l’Université de Montréal. Ce projet comportait deux volets, soit un premier qui vise la sensibilisation et l’engagement des citoyens dans des activités de prévention, et un deuxième qui a pour but de diminuer le nombre de tiques infectées dans l’environnement.

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.