Compostage

Saviez-vous qu’en compostant, vous diminuez de 45 % vos déchets !

bac sondage

Matières acceptées

Est-ce que ça se mange ? Ou est-ce une partie de quelque chose qui se mange ?

Crus, cuits, frais ou avariés : tous les résidus de préparation de repas et tous les restants de table

  • Fruits, légumes (pelures, noyaux et épis inclus)
  • Viandes, volailles, poissons et fruits de mer (peau, os, carcasses, carapaces et coquilles
    inclus)
  • Noix, œuf (coquilles incluses)
  • Produits laitiers solides ou semi-solides
  • Pains et pâtes alimentaires
  • Produits de boulangerie, pâtisserie et confiserie
  • Grains de café, feuilles de thé et tisanes (sachets et filtres à café inclus, mais sans
    broche)
  • Aliments périmés (sans emballage)
  • Légumineuses et riz
  • Nourriture pour animaux
  • Aliments liquides en petite quantité pouvant être absorbés par les autres résidus du bac
    de collecte
Est-ce que c’est du papier ou du carton ?

Papier ou carton souillé par des aliments ou servant à emballer des aliments

  • Boîtes de pizza, boîtes de livraison de repas et assiettes et gobelet de carton non cirées,
    non glacées, non laminées et sans agrafe
  • Moules en papier pour muffins ou gâteaux, papier parchemin
  • Essuie-tout, serviettes de table et nappes en papier, mouchoirs (sans produits
    chimiques)
  • Journaux et circulaires non glacés et sans agrafe pour emballer les résidus alimentaires
  • Sacs en papier, avec ou sans pellicule cellulosique compostable à l’intérieur (ex : bag to go/sac au sol)
Est-ce que c’est un résidu de jardin ?
  • Feuilles
  • Longues herbes
  • Fleurs, plantes (envahissantes exclues), résidus d’entretien des plates-bandes, de désherbage et de sarclage
  • Cônes et aiguilles de conifères
  • Paille, foin et chaume
  • Terre d’empotage et terreau
  • Petites branches (moins de 4 cm de diamètre et 60 cm de longueur), retailles de haies, écorce
  • Petites racines
  • Copeaux de bois non traités
Autres matières compostables aussi acceptées
  • Cheveux, poils et plumes
  • Bâtons de friandises glacées, cure-dents et brochettes en bois
  • Bouchons de liège naturel (bouchons synthétiques de plastique exclus)
  • Cendres froides (refroidies 72 heures minimum)
  • Litières pour animaux EN VRAC ou en sac de papier
  • Fumier de poule ou de cheval
  • Bran de scie

Matières refusées

Sacs de plastique

Tous les sacs de plastique sans exception !

  • Sacs de plastique régulier
  • Sacs de plastique biodégradable
  • Sacs de plastique oxobiodégradable
  • Sacs de plastique compostable
Matières recyclables
  • Papiers et boîtes cirés
  • Papiers et boîtes glacés (ex. : photos, revues, certains circulaires)
  • Papiers et cartons laminés (ex. : tasses de papier pour breuvages, verres à boisson gazeuse, cartons de crème glacée, boîtes de repas congelés)
  • Contenants multicouches (ex. : pintes de lait, boîtes de jus, Tetra Pak, Tetra Brik)
  • Bouteilles, contenants, emballages, sacs ou objets en plastique
  • Bouteilles, contenants ou objets en verre
  • Canettes, contenants, emballages, ou objets en méta
  • Résidus de construction, rénovation, démolition
  • Céramique
  • Résidus de construction, rénovation et démolition
  • Bois traité, teint ou peint, contreplaqué, et gypse
  • Gravier de rue, roches, pierres
  • Béton, asphalte
Résidus domestiques dangereux
  • Matières traitées aux pesticides et aux produits chimiques
  • Huiles usées, peintures, essence, etc.
  • Batteries et piles
  • Médicaments et déchets biomédicaux
  • Matériel informatique et électronique Résidus de jardin particuliers
  • Plantes envahissantes (ex. : myriophylle à épis, berce du Caucase, herbe à puce, herbe à
    poux, etc.)
  • Bûches et souches d’arbres
  • Styromousse
  • Animaux morts et parties d’animaux
  • Couches et produits sanitaires (ex. : soie dentaire, coton tige, serviettes hygiéniques, tampon, ouates, lingettes, etc.)
  • Textiles synthétiques (ex. : polyester, nylon, lycra), torchons, nappes, etc.
  • Sacs d’aspirateurs et leur contenu
  • Charpie de sécheuses et feuilles d’assouplissant
  • Briquette de barbecue
  • Chandelle
  • Gomme à mâcher
  • Mégots de cigarettes
  • Tout produit ou emballage de plastique compostable même si certifié

Que deviennent les matières organiques

Le contenu des bacs bruns est acheminé à la plate-forme de compostage. À leur arrivée, les matières organiques sont déposées sur la plate-forme. On y ajoute des copeaux de bois, et on en fait un gros andain. Les matières ne sont pas triées, c’est donc important de placer uniquement des matières compostables dans le bac brun.

Lors du procédé de compostage, la température à l’intérieur de l’andain atteint 70°C. On procède à un retournement des andains à chaque semaine afin d’assurer une bonne aération. Après une période de 6 mois, le compost est prêt ! Le compost est tamisé afin d’en retirer les gros morceaux. Selon la qualité obtenue, le compost est redistribué aux municipalités et aux citoyens. Cette qualité dépend de tous les citoyens.

Trucs et astuces

Empêcher les matières de coller

Déposer du papier journal ou du carton au fond du bac brun pour empêcher les matières de coller aux parois ou de geler au fond.

Les mouches à fruit, les vers et les fourmis

Pour éviter les mouches, il faut recouvrir les étages de matières compostables de papiers journaux ou tout autre papier (techniques de la lasagne ou de la papillote). La présence de fourmis est un signe de matières brunes trop sèches et riches en carbone (feuilles mortes, paille, marcs de café avec filtre, sachets de thé, sciures de bois, pâtes alimentaires, riz, pain, plantes séchées). Rajoutez des matières vertes riches en azote (fruits et légumes, rognures de gazon fraîches, mauvais herbes fraîches, fumier mature et algues). Saupoudrer les insectes de bicarbonate de soude, de sel. On peut aussi les vaporiser avec du vinaigre.

Petits animaux

Prendre les mêmes précautions qu’avec les ordures ménagères. Maintenir le couvercle bien fermé. Appliquer un peu d’onguent au menthol (Vicks) autour du couvercle.

Réduire les odeurs

Les odeurs sont un signe qu’il y a un manque d’air ou d’équilibre entre les matières brunes riches en carbone (feuilles mortes, paille, marcs de café avec filtre, sachets de thé, sciures de bois, pâtes alimentaires, riz, pain, plantes séchées) et les matières vertes riches en azote (fruits et légumes, rognures de gazon fraîches, mauvais herbes fraîches, fumier mature et algues). Entre chaque étage de composte, intégrer des feuilles de papier ou carton.

Technique de la papillote

Envelopper les restes de viande, poisson, de fruits de mer, de carapaces et d’os, de même que les aliments juteux, dans du papier journal sous forme de papillote, pour éviter les odeurs et que les aliments collent dans le bac.

Technique de la lasagne

Recouvrir les matières humides (résidus de cuisine) avec des matières sèches (résidus de jardin, feuilles mortes, mauvaises herbes, tailles de haie), pour équilibrer le composte. Au besoin, utiliser du papier journal comme matières sèches.