Appeler à l'hôtel de ville 450 534-2021 Demandes en ligne

Retour

Une nouvelle entente survient entre Bromont, Cowansville et Granby concernant la Régie aéroportuaire régionale des Cantons-de-l’Est

4 septembre 2019 // Communiqué

Après plusieurs mois de travail, les villes de Bromont, Cowansville et Granby ont convenu de moderniser l’entente relativement au soutien à la Régie aéroportuaire régionale des Cantons-de-l’Est (RARCE) qui gère les opérations de l’aéroport Roland-Désourdy situé dans le Parc scientifique Bromont, afin de modifier le modèle d’affaires et de gouvernance dans le but de viser un autofinancement à court ou moyen terme.

L’entente tripartite intermunicipale définit un meilleur cadre pour cet équipement régional, véritable outil de développement économique, pour lui permettre de jouer pleinement son rôle. La nouvelle entente est en vigueur jusqu’au 31 décembre 2039. L’entente pourra être révisée à tous les cinq ans.

L’entente prévoit que la RARCE procédera à l’acquisition de terrains pour constituer une zone qui permettra de s’autofinancer et d’augmenter ses revenus. Des espaces adjacents à l’aéroport et représentant un potentiel de développement de 57 hectares sont envisagés. Une portion des terrains ciblés appartient à la Ville de Bromont tandis que les autres seront sujets à une future entente avec le propriétaire.

« L’étude effectuée par la firme Explorer Solutions a rassuré les trois villes quant aux retombées économiques que l’aéroport Roland-Désourdy générait. Il faut maintenant passer à une autre étape en trouvant des moyens innovateurs pour atteindre éventuellement l’autofinancement », a déclaré le maire de Bromont, Louis Villeneuve. Les trois villes avaient convenu de commander en juillet 2018, une étude pour connaître les retombées économiques de l’aéroport Roland-Désourdy.

Dans cet ordre d’idée, la nouvelle entente permet à la RARCE d’acquérir des immeubles à potentiel de développement et aux fins de compléter le parc aéroportuaire.  Le nouveau modèle donne les moyens à la RARCE d’effectuer la mise à niveau de ses infrastructures. Ces efforts pourront être supportés par les programmes de subvention fédéral et provincial qui ont été annoncés récemment.

« Ainsi, ce développement bénéficiera à la RARCE ainsi qu’aux trois villes partenaires. Dans le futur, le plan est de diminuer la contribution des trois villes, aux dépenses de fonctionnement, soit un montant respectivement de 96 000 $ pour l’année 2020 » a expliqué le maire de Bromont. Le plan prévoit que la contribution financière aux opérations sera dégressive au profit du fonds d’investissement en immobilisation.

L’entente détermine également un changement au niveau de la gouvernance alors que le conseil d’administration de la RARCE sera désormais composé de deux membres de chacune des municipalités dont le maire de chacune d’elles.

Depuis la constitution de la Régie aéroportuaire régionale des Cantons-de-l’Est le 5 novembre 1983 et la première entente à ce sujet entre les trois villes survenues en octobre 1983, celle-ci a été renouvelée à deux reprises, soit en février 2005 et en novembre 2014.

-30-

Source
Catherine Page
Directrice des communications et de la ville itelligente
Ville de Bromont


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouvelles récemment publiées

Voir toutes les nouvelles